Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Ubisoft : un Noël à vite oublier...

Ubisoft : un Noël à vite oublier...

Les secteur de jeux vidéo ajuste le tir en baisse après un Noël décevant. Le Français Ubisoft n'échappe pas à la règle...

Ubisoft : un Noël à vite oublier...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Sale temps pour le secteur du jeu vidéo ! Après Electronic Arts la veille, c'est Ubisoft qui a averti les marchés hier soir mercredi qu'il n'atteindrait ni ses objectifs de ventes ni de résultats sur l'exercice en cours, clos le 31 mars prochain... L'éditeur parisien ne vise plus que 495 Millions d'Euros de ventes sur le trimestre de Noël, contre 540 ME précédemment, et 860 ME sur l'exercice, contre une estimation initiale à 1,04 MdE. De qui générer une perte opérationnelle de -50 ME, contre un bénéfice de 70 ME escompté sur l'exercice. Ubi va également "charger la barque" en terme de dépréciations et de charges sur les titres arrêtés en cours de développement. Bref, l'exercice sera sans doute à oublier.

Les dirigeants évoquent pour expliquer ce "couac" les mauvaises ventes de certains titres, dont "Avatar" (2,5 millions de copies écoulées seulement, malgré le succès du film éponyme), mais aussi "Shawn White" par exemple. Les ventes de titres "casual" ont également peiné. Seul "Assassin's Creed 2" semble avoir apporté un peu de réconfort avec ses 6 millions de copies vendues.

Chez Wedbush Morgan, on ne vise plus que 860 ME de ventes sur l'exercice pour Ubi, et une perte nette de -0,31 Euro par action contre un profit de 0,56 Euro projeté initialement. L'analyste Michael Pachter a également noté le décalage du prochain Splinter Cell sur l'exercice suivant, et juge que cela commence à devenir une habitude chez l'éditeur. "Nous pensons que l'attachement à la qualité d'Ubisoft rend plus probables encore des retards dans le futur, rendant moins transparent sa puissance de résultats" explique-t-il, avant de confirmer son opinion "neutre" sur la valeur, dont la valorisation est ramenée de 16 à 11 Euros.

©2010-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !