Twitter : vers une "amnistie générale" pour les comptes suspendus ?

Twitter : vers une "amnistie générale" pour les comptes suspendus ?

"Est-ce que Twitter devrait offrir une amnistie générale aux comptes suspendus, tant qu'ils n'ont pas enfreint la loi ou ne se sont pas livrés à l'envoi de spams de façon scandaleuse ?", a demandé Elon Musk aux utilisateurs de la plateforme.

Twitter : vers une 'amnistie générale' pour les comptes suspendus ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — "Est -ce que Twitter devrait offrir une amnistie générale aux comptes suspendus, tant qu'ils n'ont pas enfreint la loi ou ne se sont pas livrés à l'envoi de spams de façon scandaleuse ?". C'est la question posée mercredi par Elon Musk, alors que le nouveau propriétaire du réseau social a déjà réactivé le week-end dernier, le compte de l'ancien président américain Donald Trump, qui avait été banni de la plateforme suite à l'assaut du Capitole à Washington en janvier 2021.

Ce jeudi, le sondage en ligne affichait déjà plus de 2,7 millions de votes : 72,3% des comptes se prononcent en faveur du "oui", contre 27,7% de "non". Un résultat qui pourrait alors signifier la réouverture de comptes bannis en cascade.

Samedi, le patron de Tesla et SpaceX a pris la décision de réactiver le compte de l'ancien président des Etats-Unis, après avoir lancé un sondage sur le réseau social. Avec quelque 15 millions de votes recueillis, une courte majorité de votants s'était dessinée en faveur d'un retour de Donald Trump sur la plateforme (51,8% pour, 48,2% contre).

La création d'un "conseil de modération" attendu

"Le peuple a parlé ! Trump sera réintégré. Vox Populi, Vox Dei", a lancé Elon Musk, qui avait expliqué à plusieurs reprises sa position sur "la liberté d'expression", qu'il considère comme étant "le socle d'une démocratie qui fonctionne". "Twitter est la place publique numérique où les sujets vitaux pour le futur de l'humanité sont débattus", avait-il estimé.

Au lendemain du rachat de Twitter pour 44 milliards de dollars le 27 octobre, le milliardaire avait assuré dans un tweet qu'"aucune décision majeure sur les contenus ou réactivation de compte n'aura lieu" sans l'intervention d'"un conseil de modération des contenus avec des points de vue très divers"... Or, à ce jour, ce conseil n'existe toujours pas. Des comptes bannis de longue date de Twitter, comme celui de Donald Trump, ont été réactivés.

Appel au boycott

La décision d'Elon Musk de réintégrer l'ancien président des Etats-Unis a, par ailleurs, été vivement critiquée. "Vous trahissez notre démocratie", a réagi le président de l'organisation de défense des droits civiques NAACP, Derrick Johnson, sur Twitter, tout en appelant "les annonceurs à suspendre les dépenses publicitaires" sur la plateforme.

Citant un message de Donald Trump publié le 5 janvier 2021, dans lequel il affirmait que "le vice-président a le pouvoir de rejeter des grands électeurs choisis de manière frauduleuse", Derrick Johnson a souhaité rappeler que "l'homme derrière ce tweet a incité une violente attaque contre notre Capitole par une foule scandant "Pendez Mike Pence". "Elon Musk vient de le réintégrer. C'est le genre de désinformation que Musk juge acceptable", a-t-il dénoncé, tout en appelant "tous les annonceurs à suspendre immédiatement les dépenses publicitaires sur Twitter".

Plus d'un tiers des annonceurs traditionnels n'ont pas fait de publicité sur la plateforme de microblogging au cours des deux dernières semaines, a révélé mardi une analyse du 'Washington Post' des données marketing...

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !