»
»
»
Consultation

Transports : Le CDG Express ne sera pas prêt pour les JO de Paris en 2024

Transports : Le CDG Express ne sera pas prêt pour les JO de Paris en 2024

Les travaux sont trop pénalisants pour les voyageurs qui empruntent le RER B en région parisienne...

Transports : Le CDG Express ne sera pas prêt pour les JO de Paris en 2024
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La mise en service de la future ligne ferroviaire CDG Express est reportée à fin 2025 pour "limiter l'impact des travaux" sur les populations concernées, a annoncé mercredi la ministre des Transports. Elle ne sera donc pas effective comme prévu pour les Jeux olympiques de Paris en 2024.

Ce projet de liaison entre la gare de l'Est, à Paris, et le terminal 2 de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle est contesté par des habitants et élus d'Ile-de-France qui font notamment valoir les incidences du chantier sur le trafic du RER B - 900.000 usagers l'empruntent chaque jour.

"Extrême difficulté"

Dans un rapport remis le 18 avril au gouvernement, le préfet d'Ile-de-France Michel Cadot souligne "l'extrême difficulté à conduire l'ensemble des travaux dans leur programmation actuelle, c'est-à-dire pour décembre 2023".

"Lorsque nous avons confirmé en février la réalisation de ce projet, j'avais fixé une ligne rouge : que l'impact des travaux du CDG Express, cumulés aux nombreux autres chantiers dans la zone, ne soit pas trop pénalisant pour les voyageurs du quotidien", a rappelé Elisabeth Borne lors d'une conférence de presse.

La ministre a donc décidé de retenir le scénario d'une "réduction de l'impact pour les voyageurs du quotidien et du risque pour SNCF Réseau, en repoussant la mise en service du CDG Express à fin 2025". Le gouvernement demande à la SNCF d'organiser un service spécifique direct entre l'aéroport de Roissy et Paris sur le RER pendant les Jeux olympiques.

Un "choix raisonnable"

Le coût initial du CDG Express est estimé à 1,8 milliard d'euros. Valérie Pécresse, présidente d'Ile-de-France Mobilités et de la région Ile-de-France, a salué dans un communiqué le choix "raisonnable" du gouvernement.

Elle confirme qu'Ile-de-France Mobilités et SNCF Mobilités "travailleront à proposer ensemble un service 'JO Express' permettant d'organiser notamment sur le RER B aux mois d'août et septembre 2024 la desserte optimale des sites olympiques franciliens."

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com