»
»
»
Consultation

Trafic aérien : le nombre de retards et annulations a flambé en France en 2018

Trafic aérien : le nombre de retards et annulations a flambé en France en 2018

Les raison sont nombreuses mais il faut surtout mettre en avant le nombre de grèves qui a été plus important que jamais, notamment chez Air France-KLM et Ryanair...

Trafic aérien : le nombre de retards et annulations a flambé en France en 2018
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le trafic aérien a connu de nombreux soucis en 2018 et un record du nombre de perturbations a même été établi ! Europe 1 dévoile ce jeudi les résultats d'une étude menée par Air Indemnités qui fait état d'un exercice calamiteux en la matière...

Près de 5 millions de voyageurs touchés...

Ainsi, l'année dernière, le nombre d'annulations et de retards de plus de deux heures sur des vols depuis ou vers la France a bondi de 56%. Le chiffre est impressionnant puisque cela donne 34 années de retard cumulées ces 12 derniers mois pour des vols partant ou arrivant sur le sol français.

Dans le détail, plus de 40.000 vols ont été retardés de plus de deux heures ou tout simplement annulés par différentes compagnies aériennes. Ces aléas ont impacté pas moins de 4,7 millions de passagers !

Des indemnisations qui explosent !

Bien évidemment, ces nombreux retards et toutes les annulations sont à mettre en lien avec les grèves longues durée qui ont eu lieu notamment chez Air France-KLM et Ryanair. "Il y a également eu des grèves du contrôle aérien. On a aussi connu quelques faillites de compagnies, plutôt moyen et long courrier, cette année. Tout cela cumulé explique qu'on ait quasiment doublé le nombre d'annulations sur l'année", a souligné Anne-Laure Héry, porte-parole d'Air Indemnités sur Europe 1.

La conséquence de tous ces problèmes est que le montant total des indemnités demandées a explosé en 2018... Pour bon nombre d'entre elles, elles n'ont pas encore été réglées par les compagnies aériennes à leurs clients.

Pour ceux qui ont vu leurs vols annulés à cause de la grève des contrôleurs aériens, en revanche, il ne faut rien attendre puisque le dédommagement n'est pas obligatoire dans ce cas précis...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com