Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Tout ce qui a changé le 1er juillet !

Tout ce qui a changé le 1er juillet !

Nouveau dispositif de chômage partiel, paiement des impôt dans les bureaux de tabac, prix du gaz... Voici le programme des nouveautés !

Tout ce qui a changé le 1er juillet !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Il y a eu du changement pour les Français depuis le 1er juillet... Baisse du prix du gaz, allocations chômage revalorisées, ou encore paiement des impôts, amendes, factures de cantine scolaire, d'hôpital, de crèche ou de piscine dans les bureaux de tabac sont au menu.

Nouveau dispositif de chômage partiel

A l'issue d'une nouvelle rencontre avec les organisations patronales et syndicales, le gouvernement a présenté les premiers arbitrages concernant l'emploi et le chômage partiel. Un nouveau dispositif est entré en vigueur le 1er juillet : le chômage partiel "longue durée", permettant d'indemniser les salariés à 84% du salaire net avec un reste à charge de 15% pour les entreprises.

Ce nouveau dispositif autorise la réduction du temps de travail pour une durée de 2 ans maximum "pour permettre à des secteurs d'avoir le temps de repartir", en échange de garanties sur l'emploi, comme l'avait précisé la ministre du Travail Muriel Pénicaud sur 'Europe 1'.

Allocations chômage revalorisées

Coup de pouce aux demandeurs d'emploi : L'Unédic a annoncé une revalorisation de 0,4% des allocations chômage versées à partir du 1er juillet. Cette légère hausse concerne 92% des demandeurs d'emploi indemnisés par l'assurance chômage au 1er juillet, soit environ 3 millions de personnes.

L'allocation minimale est passée ainsi à 29,38 euros par jour et la partie fixe de l'allocation à 12,05 euros par jour indemnisé. Elle s'ajoute à la partie proportionnelle de l'allocation qui équivaut à 40,4% de l'ancien salaire (le salaire journalier de référence).

Paiement des factures dans les bureaux de tabac

Payer ses impôts, amendes, factures de cantine scolaire, d'hôpital, de crèche ou de piscine dans les bureaux de tabac est désormais possible ! Ce "paiement de proximité", qui avait d'abord été expérimenté dans 10 départements, peut s'effectuer en espèces ou par carte bancaire, jusqu'à 300 euros dans des bureaux de tabac équipés de machines de la Française des Jeux.

Concrètement, l'usager doit scanner sa facture qui doit comporter un QR code. A noter que le buraliste n'a accès qu'à la somme, et non au type de facture acquittée, pour des raisons de confidentialité...

Légère baisse du prix du gaz

Autre changement : les tarifs réglementés de vente du gaz, appliqués par Engie, ont baissé de 0,3% "par rapport au barème applicable depuis le 1er juin 2020", comme l'a annoncé la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Ce repli est plus faible qu'attendu, le gouvernement ayant décidé de le lisser sur les prochains mois pour éviter une remontée trop brusque lors des mois d'hiver...

Hausse de certains prix du tabac

Pour réduire la consommation de tabac, le ministère des Solidarités et de la Santé avait prévu en 2017 de porter progressivement le prix moyen d'un paquet de cigarettes à 10 euros d'ici 2020. Après une augmentation en mars, le prix de certaines cigarettes vont ainsi grimper à partir du 1er juillet. Une nouvelle hausse est programmée pour le 1er novembre prochain...

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !