Tourisme : Les Français ne perçoivent pas le "pass sanitaire" comme un frein au voyage

Tourisme : Les Français ne perçoivent pas le "pass sanitaire" comme un frein au voyage

Étude easyJet x Harris Interactive

Tourisme : Les Français ne perçoivent pas le 'pass sanitaire' comme un frein au voyage
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Période d'activité essentielle pour les compagnies aériennes, l'été n'aura jamais été autant attendu que cette année, les Français ayant fait part de leur envie de changer d'air après une année riche en évènements. Pourtant, l'été 2021 a également été marqué par l'entrée en vigueur du "pass sanitaire"...

Selon une étude easyJet, 1ère compagnie aérienne européenne en termes de réseau et 2ème en France, menée en partenariat avec Harris Interactive, la moitié des répondants estiment que le pass sanitaire ne change pas, et ne changera rien, à leurs habitudes de vacances.

La France, une valeur sûre

Les Français sont traditionnellement nombreux à rester en France pour leurs vacances d'été. Pour 4 Français sur 5, les vacances d'été se caractérisent par le départ dans au moins une autre région française que celle de résidence.

On notera également que pour 35% des répondants les congés d'été sont synonymes d'un voyage en avion, "symbole de dépaysement"...

Le mois de septembre toujours autant plébiscité

Si le mois d'août reste le choix numéro 1 pour partir en vacances, il est suivi de très près par le mois de septembre. Ainsi, 35% des Français préfèrent partir au moment de la rentrée pour mieux y échapper.

Sans surprise, les seniors sont les plus nombreux à partir en vacances en septembre, 55% des 65 ans et plus choisissent cette période notamment pour des raisons financières.

Le cout moins élevé des vacances est la première des motivations pour partir en septembre (39%) et s'ils devaient partir à l'étranger cette année en fin de saison estivale, plus d'un tiers des Français estiment qu'ils privilégieraient les pays limitrophes à la France comme l'Italie ou l'Espagne, ainsi que la Grèce.

En effet, si les Français adorent leur pays, ils ne délaissent pas l'international pour autant. Selon l'étude, les congés d'été doivent aussi rimer avec départ à l'étranger pour 41% des répondants.

Le "pass sanitaire" n'est pas un frein au voyage

La moitié des répondants estiment que le pass sanitaire ne change pas, et ne changera rien, à leurs habitudes de vacances...

Cette part se trouve être plus importante chez les personnes de 50 ans et plus (60%) et ceux bénéficiant d'un schéma vaccinal complet (59%). Ces données tendent à montrer que lorsqu'on ne subit que peu ou pas de contraintes sanitaires (quarantaine, tests, etc.), l'organisation d'un voyage reprend plus facilement une dimension ludique, les voyageurs pouvant pleinement apprécier leur séjour sans se soucier d'autre chose que de leur programme de détente ou d'aventure.

Selon Harris Interactive, certains sont même convaincus que, si le pass sanitaire s'installe à long terme, ils pourraient même plus voyager à l'avenir qu'aujourd'hui (15%).

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !