Tourisme : la revanche de la montagne !

Tourisme : la revanche de la montagne !

Mais les vacanciers surveillent leur budget et pourraient délaisser les coûteuses stations de ski de piste pour s'essayer aux raquettes... ou à la luge.

Tourisme : la revanche de la montagne !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La crise sanitaire a privés les vacanciers de poudreuse pendant de longs mois... Cette année, pas moins d'un Français sur cinq se rendra à la montagne, selon un sondage OpinionWay pour Ginkoia, un éditeur de logiciels pour le commerce de sport.

Parmi eux, 33% visent la période avant Noël (soit 6% de plus que l'an dernier) et 66% celle après Noël. La grande majorité (82%) pourrait opter pour la période des vacances d'hiver et 17% des personnes interrogées choisiront le calme des stations, en s'y rendant après les vacances d'hiver.

"Après une année marquée par des frustrations et restrictions sociales sans cesse répétées, ce sondage met donc en exergue le fait que 20% des Français interrogés auraient l'intention de profiter d'un séjour de plus de 7 jours. Une tendance qui viendrait ainsi corroborer l'impatience des Français à se rendre rapidement à la montagne", écrivent les auteurs de cette étude.

La crise n'est pas terminée

La crise n'est pas terminée, mais 80% des Français comptent maintenir leur séjour même sur demande du pass sanitaire. "Pour accueillir les Français dans les meilleures conditions, les stations devront se mettre en ordre de marche et garantir un haut niveau de sécurité sanitaire aux vacanciers sans complexifier l'accès et les séjours", selon OpinionWay. Ainsi, pour 77% des sondés, la désinfection du matériel de ski en location reste une condition fondamentale, en plus de la distanciation sociale et de la limitation du nombre de personnes dans l'espace de location (70%).

Les Français ont donc toujours besoin de changer d'air, mais l'inflation et la problématique du pouvoir d'achat sont bien là, avec des vacanciers qui pourraient se tourner vers des activités gratuites et praticables en moyenne montagne, pour faire des économies. Ainsi, les raquettes s'annoncent comme un des sports de prédilection à découvrir, pour 66% des sondés. La luge est aussi citée (59%), tout comme le ski de randonnée (51%).

Le ski de piste perd du terrain

Le ski de piste reste l'activité de prédilection mais semble de moins en moins avoir le vent en poupe : 70% des sondés se rendraient à la montagne pour le pratiquer, un chiffre en nette baisse. Au-delà du budget, la problématique de la fréquentation est importante, avec des stations, remontées et pistes souvent prises d'assaut, ce qui pourrait rebuter des vacanciers en quête de calme et de sécurité sanitaire face au virus...

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !