»
»
»
Consultation

Tolérance zéro dans les établissements militaires pour le harcèlement

Tolérance zéro dans les établissements militaires pour le harcèlement

Après les révélation parues dans le journal 'Libération' la semaine dernière, la ministre des Armées, Florence Parly, a réagi au micro d'RTL. Une situation qui ne date pas d'hier selon elle.

Tolérance zéro dans les établissements militaires pour le harcèlement
Crédit photo © Thales,

(Boursier.com) — La ministre des Armées exige une "tolérance zéro”. C'est ce qu'elle a affirmé au micro d'RTL à propos des informations dévoilées la semaine dernière concernant le harcèlement dans les écoles militaires...

Des témoignages accablants

“Il se trouve que dans certains établissements, et en particulier un, des agissements inacceptables se poursuivent”, a déclaré Florence Parly, sur RTL. La ministre des Armées revenait sur la polémique lancée par le journal 'Libération' en fin de semaine dernière, qui rapportait plusieurs témoignages d'anciennes élèves d'écoles militaires.

Dans ces récits, les jeunes femmes dénonçaient le harcèlement et les comportements sexistes de la part d'autres étudiants à leur égard : “Nous redoublons d'efforts pour que ce comportement de minorité (...) cesse”, a expliqué la ministre, qui a promis des sanctions exemplaires, allant jusqu'à l'exclusion des élèves et des sanctions à l'égard du corps enseignant.

Un problème qui ne date pas d'hier

"J'ai appris que porter un vagin ruine une carrière, une vocation, une vie", avait déclaré une jeune fille dans les colonnes de 'Libération'. Des propos qui ont alerté la ministre des Armées mais cette dernière confirme que ce problème ne date pas d'hier. Des inspections auraient été diligentées depuis maintenant trois ans dans certains établissements militaires. *

Ces enquêtes ont fait la lumière sur “un certain nombre de dysfonctionnements, y compris graves”.

Des mesures vont être prises rapidement au même titre qu'elles ont été annoncées par la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes cette semaine. Marlène Schiappa a en effet présenté des mesures contre le harcèlement mercredi 21 mars, pour permettre aux femmes, "de ne plus avoir peur"...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com