»
»
»
Consultation

Télécoms : Bercy veut rapprocher Orange et Bouygues Télécoms

Télécoms : Bercy veut rapprocher Orange et Bouygues Télécoms

Le gouvernement aurait mis en place un plan pour pousser Free à investir avec Orange dans la fibre...

Télécoms : Bercy veut rapprocher Orange et Bouygues Télécoms
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le gouvernement français semble avoir une idée précise de ses objectifs pour le paysage de la téléphonie en France. Selon les informations des 'Echos', Bercy pousserait Free à se rapprocher d'Orange, pour travailler ensemble dans le développement de la fibre notamment. Il s'agit d'un "projet qu'étudient sérieusement les deux groupes, même si toutes les options restent ouvertes et si les dirigeants concernés multiplient les précautions oratoires", précise le journal économique.

Selon le plan concocté par le ministère, la première étape passerait par un mariage d'Orange avec Bouygues. "L'opérateur historique rachèterait le numéro trois, et le groupe Bouygues monterait au capital d'Orange", détaille le quotidien. Ensuite, Orange cèderait le réseau mobile de Bouygues Telecom et une partie de ses fréquences à Free Mobile, avec un avantage de taille, celui de ne pas alerter les autorités de la concurrence. "Orange essaie, selon nos informations, de négocier une somme de 2,2 à 2,3 milliards d'euros, dont environ 1,5 milliard pour le réseau et 800 millions pour les fréquences", écrivent 'Les Echos'.

Tout sur la fibre

C'est le rapprochement entre SFR et Numericable qui a alerté l'exécutif, remettant aussi en cause les projets de l'opérateur historique : Orange et SFR devaient en effet initialement investir ensemble dans les zones dites "moyennement denses". Avec le rachat de l'ex-filiale de Vivendi, SFR préfère désormais se concentrer sur le câble et "Orange a déjà annoncé qu'il le marquerait à la culotte". Les abonnés des zones concernées devraient donc être privilégiés, aux dépends de ceux habitant dans les zones moins denses, qui seraient en France entre 6 et 7 millions, selon 'Les Echos'. Un situation que Bercy souhaite éviter à tout prix, ce qui l'a poussé à entrer dans les discussions.

Le passage au très haut débit accélère en France, avec un objectif pour le gouvernement de toucher toute la population d'ici à 2022, à hauteur de 80% via la fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH). D'après les derniers chiffres de l'Arcep (autorité de régulation des communications électroniques et des postes), plus de 2,2 millions de ménages français sont passés à l'internet très haut débit en une année. A fin mars 2014, la hausse était donc de 30% sur un an, dont 640.000 via les offres en fibre optique de bout en bout (+69% en un an).  Au total, le nombre d'abonnements au haut et très haut débit fixes atteint 25,2 millions à la fin du premier trimestre 2014.

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com