Taxis et VTC : vers une défiscalisation des pourboires ?

Taxis et VTC : vers une défiscalisation des pourboires ?

Le député (LREM) du Haut-Rhin Bruno Fuchs a proposé de "défiscaliser les pourboires des taxis : une profession règlementée, qui a énormément souffert de la crise, et qui a considérablement augmenté sa qualité de service".

Taxis et VTC : vers une défiscalisation des pourboires ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après la restauration, bientôt le tour des taxis et des VTC ? Alors qu'Emmanuel Macron a récemment appelé sa majorité à mettre en place la défiscalisation des pourboires par carte bancaire pour l'année 2022 pour soutenir les métiers de la restauration, le député (LREM) du Haut-Rhin Bruno Fuchs a déposé un amendement au budget 2022 pour étendre la mesure aux chauffeurs, selon une information du 'Parisien'.

"Je propose de défiscaliser les pourboires des taxis : une profession réglementée, qui a énormément souffert de la crise, et qui a considérablement augmenté sa qualité de service", a-t-il ainsi indiqué sur son compte Twitter.

Les chauffeurs de taxis et VTC "pâtissent de l'absence des touristes" et "il ne faut pas oublier les professions qui souffrent" malgré le bon contexte économique post-crise, a également expliqué le député au quotidien. Porté par 10 députés des groupes MoDem et LREM, le texte sera examiné à l'Assemblée nationale ce lundi ou mardi.

Plafond à 20% du salaire annuel

Bruno Fuchs estime que "le paiement par carte bancaire ou par voie électronique a fait disparaître la tradition du pourboire dans tous les secteurs, dans la restauration comme dans celui des taxis-VTC", précisant que le "coup de pouce" qu'il souhaite proposé n'est pas "illimité".

"La défiscalisation sera plafonnée à 20% du salaire annuel et il faudrait de nouveau le voter l'année prochaine", a en effet souligné le député du Haut-Rhin. Le ministère de l'Economie n'a pas souhaité prendre position. "Nous allons laisser le débat parlementaire se faire", affirme-t-on à Bercy...

La défiscalisation des pourboires dans la restauration se précise

Mardi dernier, les membres de la Commission des finances de l'Assemblée nationale ont voté un amendement du groupe Modem au Budget 2022 prévoyant la défiscalisation des pourboires dans la restauration. Il prévoit "une défiscalisation plafonnée et temporaire des pourboires volontaires qui ne sont pas pris en compte par l'employeur dans le calcul de la rémunération du salarié". "Cette exonération serait limitée à 20% du salaire annuel brut de l'employé pour réduire les risques de substitution", précise le texte.

Cette mesure est soutenue par le président de la République et avait été évoquée lors d'un déplacement au Sirha, près de Lyon, fin septembre. Emmanuel Macron expliquait alors vouloir donner un coup de pouce salarial, tout en aidant les restaurateurs qui peinent à recruter. Ainsi, un serveur qui recevra des pourboires dématérialisés n'aura pas besoin de les déclarer aux impôts, le but étant que le pourboire constitue un réel complément de salaire.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !