»
»
»
Consultation

Taxation du diesel : coup fatal pour les professionnels de la route et les automobilistes ?

Taxation du diesel : coup fatal pour les professionnels de la route et les automobilistes ?

L'ensemble des taxes acquittées par les utilisateurs de véhicules a représenté l'an dernier 63 milliards d'euros, soit "un montant supérieur à l'impôt sur le revenu ou sur les sociétés"

Taxation du diesel : coup fatal pour les professionnels de la route et les automobilistes ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Malgré des distances parcourues plus courtes, le budget de l'automobiliste a augmenté en 2012... Pour un véhicule essence, il s'est élevé en moyenne à 6.049 euros, soit une progression de 1,2% par rapport à 2012. Le budget moyen pour un détenteur d'une voiture Diesel se situait à 7.991 euros (+4,4%), d'après l'étude annuelle de l'Automobile Club Association.

Trop de taxes !

L'Association explique cette hausse des tarifs par la flambée des taxes qui représentent en moyenne 25% du budget de l'automobiliste, qu'il possède un véhicule essence ou diesel. Elle estime que l'ensemble des taxes acquittées par les utilisateurs de véhicules a représenté l'an dernier 63 milliards d'euros, soit "un montant supérieur à l'impôt sur le revenu ou sur les sociétés". Les taxes sur le carburant représentent à elles seules 34 milliards d'euros ! L'ACA pointe également du doigt la hausse du coût de l'entretien, encore supérieure à l'inflation en 2012 (+3,7% contre +2%).

Alignement du Diesel, fatal !

Dans ce contexte, l'Association exhorte le gouvernement à ne pas aligner la taxation du Diesel sur celle de l'essence... Elle rappelle d'ailleurs que le pays a encouragé les Français à passer au Diesel : alors que le parc automobile de voitures particulières ne comptait que 8% de véhicules roulant au gazole, il en recense désormais 60%. Par ailleurs, l'ACA fait remarquer que l'écart de taxation s'est fortement réduit passant de -43% à -23% sur la même période... Or, au moment où le pouvoir d'achat des ménages français stagne, une hausse de 21 centimes par litre entraînerait une progression de 15,3% du prix du gazole. Laissant de côté "les questions environnementales et sanitaires non négligeables", l'Association pense que "ce dernier coup de rein (...) serait fatal pour les professionnels de la route et les automobilistes".

©2013-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com