»
»
»
Consultation

Syntec-Ingénierie alerte sur une nouvelle baisse des dépenses publiques d'investissement

Syntec-Ingénierie alerte sur une nouvelle baisse des dépenses publiques d'investissement

Selon le Baromètre semestriel de la commande publique de l'AdCF et de la Caisse des dépôts de juillet 2018, l'affaire est inquiétante...

Syntec-Ingénierie alerte sur une nouvelle baisse des dépenses publiques d'investissement
Crédit photo © Akka

(Boursier.com) — A la suite de la publication du Baromètre semestriel de la commande publique de l'AdCF et la Caisse des dépôts, Syntec-Ingénierie alerte sur une nouvelle baisse des dépenses publiques d'investissement...

Malgré la dynamique de reprise de la commande publique, les volumes investis dans le marché des travaux neufs continuent de baisser et stagnent pour les opérations de renouvellement et de rénovation.

Avec plus de 200 adhérents spécialisés dans le domaine de la construction, Syntec-Ingénierie appelle à une reprise durable et généralisée des dépenses publiques d'investissement.

Pas si vite...

Après des années de baisse, la commande publique repart globalement à la hausse et progresse de +7,7% au regard d'une période comparable en 2017. Mais cette augmentation cache un nouveau recul des dépenses publiques de travaux et ne suffit pas à renouer avec les niveaux enregistrés avant 2014... Selon le Baromètre semestriel de l'AdCF et la Caisse des dépôts, la relance est très inégale suivant les acteurs et les marchés. Elle est essentiellement portée par le bloc local (+13% en moyenne).

L'activité des bailleurs sociaux, en revanche, semble à l'arrêt... Par ailleurs, les différents marchés ne bénéficient pas tous de la reprise, et - fait alarmant -, celui des travaux neufs enregistre même un recul de -3% par rapport à juillet 2017. Cette baisse n'a pas pour contrepartie un effort particulier pour les travaux de renouvellement et de rénovation, dont le montant stagne...

Changement de nature

Face à une commande publique qui change de nature, la fédération professionnelle de l'ingénierie rappelle que les infrastructures (d'aménagement, d'eau, de transports, ou encore de fibre optique...), pour être optimales et pérennes, doivent faire l'objet de travaux d'entretien et de rénovation réguliers.

Pour rester compétitive et attractive, la France doit par ailleurs investir dans la durée dans des constructions neuves et innovantes à même de relever le défi de la révolution numérique et de renforcer l'attractivité de ses territoires.

"Pour la première fois depuis plus de 5 ans, nous assistons à une augmentation de la commande publique. Malheureusement, cette dynamique ne comporte pas de réelle reprise de l'investissement et nous pouvons difficilement nous en réjouir : les dépenses publiques d'investissement continuent de baisser et les volumes de la commande publique restent bien en-deçà de ceux enregistrés avant 2014. Nous appelons l'État et l'ensemble des donneurs d'ordres publics à inscrire leurs investissements dans la durée, afin de soutenir la nécessaire modernisation et digitalisation de notre patrimoine bâti et d'infrastructures" explique Nicolas Jachiet, président de Syntec-Ingénierie.

Secteur dynamique

Avec près de 400 entreprises adhérentes et 13 délégations régionales, Syntec-Ingénierie est la fédération professionnelle de l'ingénierie. De la conception à la réalisation, les entreprises d'ingénierie pilotent les projets dans les secteurs du bâtiment, des infrastructures et de l'industrie. Garantes des solutions technologiques, elles concrétisent les idées nouvelles qui répondent aux défis et modes de vie de demain : infrastructures connectées, smart building, industrie du futur, ville durable...

L'ingénierie est un secteur dynamique et créateur de richesses qui compte 52 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 305.000 emplois partout en France.

Syntec-Ingénierie a pour missions de promouvoir l'ingénierie et ses métiers, de représenter l'ingénierie et de défendre la profession ; et d'anticiper et décrypter les enjeux sociétaux pour favoriser le développement de l'ingénierie de demain...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com