Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Suez : "40% des employés présents" pour assurer le traitement de l'eau potable et des déchets

Suez : "40% des employés présents" pour assurer le traitement de l'eau potable et des déchets

Le numéro deux mondial du traitement de l'eau et des déchets affirme pouvoir assurer ses missions opérationnelles essentielles, même avec des effectifs inférieurs à 40%.

Suez : '40% des employés présents' pour assurer le traitement de l'eau potable et des déchets
Crédit photo © Suez

(Boursier.com) — Le traitement de l'eau potable et des déchets sera pleinement assuré... Invité ce vendredi sur 'BFM Business', le directeur général de Suez Bertrand Camus a expliqué comment s'organisent ses équipes pour garantir la production et la distribution d'eau potable, en pleine crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus.

"Je salue les équipes qui sont mobilisées avec passion pour assurer la continuité des services, et leur esprit d'équipe, 40% des employés sont présents physiquement... Mais tout fonctionne", a-t-il assuré.

Le groupe a mis en place un dispositif mondial pour assurer la continuité de ses activités essentielles, l'eau et les déchets. "Nous avons beaucoup de protocoles prévus pour ce type de crise. Nous avions déjà pas mal phosphoré au temps du H1N1 et nous avons donc mis en place l'ensemble de ces mesures sur l'ensemble du territoire", a-t-il indiqué.

"Le confinement est la bonne décision"

Les équipes réduites "ne se croisent jamais afin d'éviter la propagation", a expliqué le patron du numéro deux mondial du traitement de l'eau et des déchets qui s'est rendu récemment sur un site dans l'Essonne, "en respectant les gestes barrières". "Notre usine fonctionne normalement avec 14 agents, nous arrivons à la faire tourner avec seulement trois collègues", a-t-il détaillé.

"Nous avons repensé notre organisation, toutes les tâches qui peuvent être reportées le sont, comme la maintenance ou les réparations", a-t-il ajouté. "Le confinement est la bonne décision. Nous l'avons vécu en Chine, où nous avons à peu près 10.000 collaborateurs, et nous n'avons eu qu'un malade hospitalisé et heureusement sorti sain et sauf de cette maladie", a estimé Bertrand Camus.

Vers une baisse de la consommation de l'eau ?

Comme dans d'autres secteurs, le groupe a toutefois souligné le manque de masques pour protéger les salariés. "Nous avons besoin que la question des masques soit résolue rapidement pour pouvoir assurer nos services sur la durée. Nous travaillons avec les filières et le gouvernement pour trouver une solution rapide", a-t-il affirmé.

Du côté de Veolia, numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets, l'absentéisme était encore inférieur à 20% avant l'annonce faite lundi par le président Macron d'un confinement généralisé des Français, comme le rapporte 'La Tribune'. Même si aucune baisse n'a été constatée pour l'instant, les conséquences économiques de la crise risquent de faire baisser la consommation de l'eau, notamment de la part des industriels, a indiqué le directeur général Veolia Eau France Frédéric Van Heems au journal économique

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !