Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

StopCovid : une nouvelle version de l'application sera disponible le 22 octobre

StopCovid : une nouvelle version de l'application sera disponible le 22 octobre

Les dépenses liées à l'application vont doubler, passant de 100.000 euros aujourd'hui à "probablement autour de 200.000 euros", avait indiqué le secrétaire d'Etat chargé du numérique Cédric O.

StopCovid : une nouvelle version de l'application sera disponible le 22 octobre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Mise à jour importante pour StopCovid... Alors que l'application française de traçage des malades du Covid-19 ne convainc pas, le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce lundi qu'une nouvelle version de l'outil sera lancée le 22 octobre prochain.

StopCovid, que le Premier ministre a d'ailleurs nommé "Télécovid" (il s'agit en fait du nom d'une application de suivi des malades dans le Morbihan) sur le plateau de 'franceinfo', "n'a pas eu l'effet escompté". "Donc, le gouvernement et le président de la République ont demandé à travailler sur une nouvelle version, qui sera officiellement lancée le 22 octobre", a-t-il ainsi révélé, indiquant qu'"à ce moment-là", il la téléchargera.

Fin septembre, Jean Castex, interrogé sur 'France 2 ', avait en effet reconnu qu'il n'avait même pas pris la peine de télécharger l'application. L'outil, qui fonctionne grâce à la technologie Bluetooth, est pourtant recommandé par le gouvernement.

L'application marche "mal"

Il permet d'alerter les utilisateurs qui auraient été en contact pendant 15 minutes et à moins d'un mètre d'une personne contaminée au Covid-19. La semaine dernière, le secrétaire d'Etat chargé du numérique avait toutefois admis devant le Sénat que l'application marchait "mal". "Si nous voulons relancer l'application, nous avons besoin de trouver des relais et des alliés", avait-il alors estimé.

Cédric O a également indiqué que le français Capgemini, qui est actuellement le chef de projet de StopCovid, doit être remplacé par une nouvelle société fin octobre. Une procédure d'appel d'offres va être lancée et le plafond mensuel de dépenses liées à l'application devrait passer de 100.000 euros aujourd'hui à "probablement autour de 200.000 euros", a-t-il précisé.

2,6 millions de téléchargements

La première mouture de StopCovid a été téléchargée plus de 2,6 millions de fois depuis début juin. A titre de comparaison, son équivalent allemand, le "Corona-Warn-App", a été installée plus de 18 millions de fois depuis son lancement en juin en Allemagne, c'est nettement plus que toute autre application équivalente en Europe. À la mi-juin, près de 121.000 résultats de tests avaient été renseignés via l'application.

Il faut dire que StopCovid a suscité de nombreuses polémiques. Un chercheur de l'Inria avait notamment révélé en juin que "les utilisateurs de StopCovid qui se déclaraient atteints par la maladie envoyaient à l'autorité de santé tous les contacts croisés pendant les 14 derniers jours"... Outre ces enjeux autour des données personnelles, l'ONG Anticor avait saisi la justice pour des soupçons de favoritisme dans l'octroi à une filiale de Dassault Systèmes du contrat de maintenance de l'application, dont le coût est estimé entre 200.000 et 300.000 euros par mois, selon l'association...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !