Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Sport Business : guerre ouverte entre la NBA et la Chine

Sport Business : guerre ouverte entre la NBA et la Chine

Alors que le championnat de basket nord-américain doit reprendre dans quelques jours, un tweet du patron des Houston Rockets a mis le feu aux poudres...

Sport Business : guerre ouverte entre la NBA et la Chine
Crédit photo © rockets

(Boursier.com) — La tension entre les Etats-Unis et la Chine ne se limite pas au plan commercial. La nouvelle bataille entre les deux premières puissances mondiales tient au ballon orange et à un simple tweet. En toile de fond, l'enjeu est évidemment beaucoup plus important puisqu'il relie la très puissante fédération nord-américaine de Basketball, la fameuse NBA, et son marché au plus gros potentiel.

Quand la politique rattrape le sport et le business

L'objet de la discorde entre les deux parties est donc un tweet du directeur général des Houston Rockets. S'il a rapidement disparu du réseau social, le message de soutien aux manifestants pro-démocratie à Hong Kong posté par Daryl Morey a déclenché la fureur des partisans du gouvernement chinois et de toute une nation. D'autant que les Rockets sont une des équipes favorites des fans chinois.

Le mouvement pro-démocratie qui secoue Hong Kong depuis le mois de juin est devenu une ligne rouge pour les entreprises qui font des affaires en Chine, car tout signe de soutien aux manifestations est perçu en Chine comme un défi à la souveraineté de la nation sur son territoire... À la suite du tollé provoqué par le tweet, le commissaire général de la NBA Adam Silver est intervenu pour défendre le droit de Morey à la liberté d'expression :

"Au cours des trois dernières décennies, la NBA a développé une grande affinité avec le peuple chinois. Nous avons vu comment le basket-ball peut être une forme importante d'échanges interpersonnels qui approfondit les liens entre les États-Unis et la Chine. En même temps, nous reconnaissons que nos deux pays ont des systèmes et des croyances politiques différents. Et comme beaucoup d'autres marques mondiales, nous amenons nos activités dans des pays où les systèmes politiques sont différents. Mais pour ceux qui remettent en question notre motivation, c'est bien plus que la croissance de notre activité".

"Les valeurs d'égalité, de respect et de liberté d'expression définissent depuis longtemps la NBA - et continueront à le faire. En tant que ligue de basket-ball basée aux États-Unis et opérant à l'échelle mondiale, l'une de nos plus grandes contributions, ce sont ces valeurs du jeu. En fait, l'une des forces durables de la NBA est la diversité de nos points de vue, de nos origines, de nos ethnies, de nos genres et de nos religions. Vingt-cinq pour cent des joueurs de NBA sont nés en dehors des États-Unis et nos collègues travaillent dans des bureaux de ligue à travers le monde, notamment à Beijing, Hong Kong, Shanghai et Taipei. Cette diversité s'accompagne de la conviction que, quelles que soient nos différences, nous nous respectons et nous valorisons les uns les autres ; et ce que nous avons en commun, y compris la conviction que le sport a le pouvoir de faire une différence, demeure notre principe fondamental. Il est inévitable que les gens du monde entier - y compris les Américains et les Chinois - aient des points de vue différents sur des questions différentes. Ce n'est pas le rôle de la NBA de trancher ces différends".

CCTV suspend la diffusion des matchs de pré-saison

En attendant, la guerre est déclenchée. La chaîne de télévision d'Etat chinoise CCTV a déclaré mardi qu'elle interromprait la diffusion des matchs de pré-saison de la NBA, dont certains se déroulent en Chine. "Nous nous opposons fermement à cette déclaration... Nous pensons que tout commentaire qui remet en cause la souveraineté de la Chine n'entre pas dans le champ de la liberté d'expression", a expliqué le diffuseur.

Un marché au potentiel énorme

Au moins une société chinoise d'articles de sport a indiqué qu'elle ne coopérait plus avec les Rockets et un site Web d'informations sportives a affirmé qu'il ne couvrait plus l'équipe de James Harden. La NBA est extrêmement populaire en Chine et sa base de fans ne cesse de grossir : 500 millions de Chinois ont regardé au moins un match de la NBA la saison dernière.

Cette expansion s'accompagne d'importantes retombées financières pour la Ligue. Outre les revenus issus du merchandising, ce sont également les recettes tirées de la diffusion des matchs qui explosent. Tencent Holdings aurait notamment accepté de verser 1,5 milliard de dollars pour obtenir les droits numériques de la NBA pour les cinq saisons à venir.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com