Proposé par

Sony, Nintendo, Microsoft : la pénurie jusqu'à quand ?

Sony, Nintendo, Microsoft : la pénurie jusqu'à quand ?

Tout comme l'industrie automobile, les consoles de jeux vidéo sont elles aussi touchées par la pénurie de composants électroniques qui dure depuis leur sortie à la fin de l'année 2020...

Sony, Nintendo, Microsoft : la pénurie jusqu'à quand ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La pénurie, loin d'être finie ? Alors que le lancement de la nouvelle génération de consoles a été pour le moins chaotique, les fabricants éprouvent toujours des difficultés à livrer leurs produits aux joueurs... Tout comme l'industrie automobile ou les rayons électroménager, les consoles de jeux vidéo, dont les ventes ont explosé dans un contexte de pandémie mondiale, sont elles aussi touchées par le manque de composants électroniques qui dure depuis la sortie des hardwares à la fin de l'année 2020.

Si la pandémie de Covid-19 a paralysé les principaux secteurs économiques mondiaux, c'est tout le contraire pour l'industrie du jeu vidéo qui est plus que jamais globale et qui a atteint au niveau mondial le cap symbolique des 300 milliards de dollars de recettes, avec 2,7 milliards de joueurs...

Patience de mise

Mais près d'un an après, il est ainsi encore très difficile de trouver une Playstation 5 commandable facilement dans une enseigne, car les consoles next-gen de Sony partent très vite... De nombreux joueurs doivent également faire preuve de patience pour pouvoir mettre la main sur une Xbox Series X ou Series S. La pénurie de composants et la forte demande provoquent en effet des ruptures de stock très rapides dès qu'elles entrent en rayon.

De son côté, Nintendo a dû revoir ses plans pour sa Switch Pro, qui permettrait de jouer à des jeux en résolution 4k contre 720p pour la Switch actuellement, par manque de substrat de type ABF, comme le rapportait l'agence 'Bloomberg' en septembre dernier. Elle était, au départ, attendue entre septembre et décembre, mais ce scénario semble de plus en plus incertain. Elle pourrait finalement sortir plutôt en 2022. La multinationale nippone a toutefois démenti cette information, en rappelant qu'elle ne prévoyait pas de sortir un nouveau modèle après la Switch OLED disponible depuis le 8 octobre.

Jusqu'en 2022 selon Xbox

Pour tenter d'endiguer la propagation de l'épidémie de Covid-19, de nombreuses usines avaient, pour rappel, fermé leurs portes pendant plusieurs jours, voire semaines, entraînant fatalement un retard dans les commandes. La crise sanitaire a ainsi impacté la production des PS5 et Xbox, mais elle a également provoqué des perturbations dans le transport à l'échelle mondiale, notamment en raison de l'augmentation du nombre de commandes en ligne.

"Nous avons dû passer à un modèle de distribution entièrement en ligne, et nous n'avons jamais eu à le faire auparavant", expliquait en février dernier le PDG de Sony Interactive Entertainment, Jim Ryan, au magazine 'GQ'. Les distributeurs se retrouvent alors à stopper et reprendre par intermittence les prises de commandes. Sony est toutefois parvenu à vendre 10 millions de PS5 en moins d'un an, contre 7,5 millions d'exemplaires vendus côté Xbox.

Selon le patron de Xbox, le problème devrait persister en 2022. "Je pense, à regret, que cela sera avec nous pendant des mois et des mois, certainement à la fin de l'année et l'année prochaine", a en effet regretté Phil Spencer lors d'une conférence professionnelle fin septembre.

Au moins jusqu'en 2023 selon Toshiba

Le directeur en charge des semi-conducteurs chez Toshiba, Takeshi Kamebuchi, estime également que la pénurie risque de durer encore un bon moment. "L'approvisionnement en puces restera fortement sous tension jusqu'à au moins septembre prochain. Dans certains cas, nous pouvons constater que certains clients ne pourront pas être servis avant 2023", a-t-il affirmé à 'Bloomberg'. Pour la PDG d'AMD Lisa Su, la situation pourrait s'améliorer un peu plus rapidement, avec la création de nouvelles usines construites au début de la pandémie et qui vont pouvoir commencer à produire pour permettre aux fournisseurs de rattraper la demande. La pénurie devrait tout de même s'étendre sur une bonne partie de l'année 2022...

Malgré la pénurie de composants, la PlayStation 5 se porte bien. Selon un rapport de Sony publié fin septembre, la console aurait atteint des records de vente avec 13,4 millions d'exemplaires écoulés ces derniers mois. Elle ferait même mieux que son ancienne version, la PS4, sur une période équivalente, en prenant en compte la pénurie de composants qui touchent les produits informatiques.

Vous souhaitez investir dans les jeux vidéo ?

Avec eToro, adoptez une approche intelligente et innovante de l'investissement personnel. Choisissez un portefeuille équilibré et entièrement alloué, axé sur les segments de marché que vous pouvez comprendre et auxquels vous pouvez vous identifier.

___________________________________________________________________________

Votre capital est à risque.

Cette communication est proposée à titre informatif et pédagogique uniquement et ne doit pas être considérée comme contenant des conseils d'investissement, des recommandations personnelles, une offre ou une sollicitation pour l'achat ou la vente d'instruments financiers. Ce document a été élaboré sans aucune considération à l'égard de quelconque objectif d'investissement ou situation financière du destinataire. Toute référence aux performances passées ou futures d'un instrument financier n'est pas, et ne devrait pas être considérée comme un indicateur fiable des résultats futurs. eToro n'accorde aucune garantie et n'assume aucune responsabilité concernant la précision ou l'exhaustivité de cette publication.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Dossier

Dossier spécial "Les jeux vidéo"

Dossier spécial "Les jeux vidéo"

Considéré initialement comme un secteur d’activité réservé aux « geeks », les jeux vidéo ont progressivement élargi leur public ces dernières années… Grâce aux avancées technologiques, à la mobilité et plus récemment aux plateformes, le profil des gamers, moins masculin et plus âgé, n’a cessé d’évoluer. Au point de transformer le secteur de manière spectaculaire en un marché global. L’arrivée des GAFA dans la partie indique que le jeu reste ouvert et plus que jamais interconnecté. Que le ...

Sommaire