»
»
»
Consultation

Sondages contradictoires sur la réforme du Code du Travail

Sondages contradictoires sur la réforme du Code du Travail

Comment les Français accueillent-ils le projet de réforme du Code du Travail, dont les détails ont été dévoilés jeudi par le gouvernement ? Les premiers sondages n'offrent pas de tableau clair et apportent même des conclusions opposées...

Sondages contradictoires sur la réforme du Code du Travail
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Pour ou contre la réforme du Code du travail ? Les Français restent très partagés sur la question.Les deux derniers sondages ont ainsi rendu des conclusions opposées... Selon le premier, réalisé par Odoxa pour 'Franceinfo' et 'Le Figaro', une courte majorité de Français (52%) se disent favorables à la réforme présentée jeudi par le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre du Travail Muriel Pénicaud.

Mais un deuxième pointage, réalisé par Harris Interactive pour 'RMC' et 'Atlantico', montre que 58% des Français se disent au contraire défavorables aux ordonnances réformant le droit du travail, contre 42% qui se disent favorables.

Craintes de détérioration des conditions de travail

Pour une majorité encore plus large des personnes interrogées (71% contre 29%), la réforme va "réduire le pouvoir des syndicats dans les entreprises". Pour 54% (contre 46%), elle va "détériorer" les conditions de travail des salariés, selon l'enquête Harris Interactive.

A peine 43% (contre 57%) pensent que la réforme va "améliorer la compétitivité des entreprises", 36% (contre 64%) qu'elle va "améliorer la croissance" et 31% qu'elle va "permettre de réduire le chômage". Ce sondage a été réalisé en ligne le 31 août, jour de la présentation des ordonnances au public.

L'élargissement du CDI de projet bien accueilli

Le deuxième pointage, réalisé en ligne par Odoxa sur 2 jours, les 30 et 31 août, montre de son côté qu'une courte majorité de Français (52%) se dit favorable au principe de réforme du Code du travail. Quatre des cinq mesures phares proposées, recueillent même l'approbation de l'opinion avec 61% à 71% d'avis positifs.

C'est le cas de l'élargissement du CDI de projet à d'autres secteurs que celui du bâtiment (71%), de l'ouverture de la possibilité de négocier un accord d'entreprise sans les syndicats (69%), du référendum d'entreprises à l'initiative de la direction (69%), et même de l'inversion de la hiérarchie des normes (61%) qui a fait couler tant d'encre...

Le plafonnement des indemnités prud'homales ne passe pas

Les Français restent en revanche opposés, à 57%, au principe d'un plafonnement des indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif.

Par ailleurs, selon l'enquête Odoxa, 60% des Français estiment que le président Emmanuel Macron et le gouvernement ne reculeront pas face à l'opposition de certains syndicats. Et 57% pensent qu'Emmanuel Macron, a eu "raison" de déclarer lors d'un récent voyage que "les Français détestent les réformes"...

©2017-2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com