SNCF : fin de la flexibilité sur les remboursements et les échanges des billets ce lundi

SNCF : fin de la flexibilité sur les remboursements et les échanges des billets ce lundi

Les mesures exceptionnelles de remboursement et d'échange mises en place par la SNCF ont pris fin ce dimanche...

SNCF : fin de la flexibilité sur les remboursements et les échanges des billets ce lundi
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C 'était un dispositif très apprécié des voyageurs : lors la mise en place du "pass sanitaire" le 9 août, la SNCF avait mis en place des mesures exceptionnelles concernant les billets de train, permettant de se faire rembourser ou d'échanger sans frais, à la dernière minute pour les TGV et jusqu'à 1h30 avant le départ pour les trains Ouigo.

Or, ce geste commercial prend fin... Depuis ce lundi, il est toujours possible d'annuler ou d'échanger sans frais leur billet de train, mais à condition d'en faire la demande au maximum trois jours avant le départ du train. Passé ce délai, des frais s'appliqueront.

Concernant les Ouigo, les réservations ne sont plus annulables et remboursables, peu importe le motif de non-utilisation des billets.

Des abus de certains clients...

Pour justifier la fin de ce dispositif, l'entreprise ferroviaire a notamment évoqué des abus de certains voyageurs. "Des clients exagéraient. Ils retenaient 7 ou 8 billets, et n'en prenaient qu'un !", a expliqué le patron de la SNCF Jean-Pierre Farandou, invité dimanche de l'émission "Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI". "Il y avait donc plusieurs places qui restaient vides au dernier moment", a-t-il poursuivi.

"Tous les billets restent échangeables et annulables", ce qui n'était pas toujours le cas avant la crise, notamment pour certains "petits prix", a rappelé le patron de la compagnie ferrovaire, avant de préciser de nouveau : "on demande juste aux gens de prendre une décision trois jours avant le départ".

Surcoût encore en cours d'évaluation

Par ailleurs, Jean-Pierre Farandou a indiqué que le contrôle des "pass sanitaires" des passagers des trains coûtera "pas loin d'une centaine de millions d'euros" au groupe ferroviaire. Ce surcoût est encore en cours d'évaluation, a-t-il ajouté...

A noter que pour les voyageurs âgés de 12 à 17 ans, le "pass sanitaire", qui peut être vérifié à quai lors de l'embarquement, à bord ou à la descente du train par des agents de la SNCF ou par les forces de l'ordre, sera obligatoire dans les trains concernés à partir du 30 septembre. En revanche, le dispositif ne s'applique pas aux moins de 12 ans.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !