Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Seuls 14% des Français prévoient de partir pour les vacances de la Toussaint

Seuls 14% des Français prévoient de partir pour les vacances de la Toussaint

Et parmi eux, 82% choisiront la France, selon une étude...

Seuls 14% des Français prévoient de partir pour les vacances de la Toussaint
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Contexte sanitaire oblige, les Français sont moins partis cet été et le scénario sera le même à la Toussaint... Seuls 14% d'entre eux ont programmé des vacances à l'automne, soit une chute de 8 points par rapport à l'an dernier, selon le dernier baromètre Mondial Assistance/OpinionWay.

"La moitié des vacanciers (50%) a ainsi adapté ses plans à la situation sanitaire par rapport aux vacances initialement prévues", écrivent les auteurs de l'étude. Ainsi, 19% privilégieront finalement un séjour en France plutôt qu'à l'étranger, ce qui explique certainement la forte hausse des départs en France (82%, +12 points par rapport à la Toussaint 2019).

Craintes d'un reconfinement

Par ailleurs, 16% réorientent leurs plans en choisissant des lieux moins fréquentés pour éviter la foule. A noter que le gouvernement laisse planer la menace d'un reconfinement, au moins au niveau local, alors que les chiffres des contaminations et des hospitalisations ne ne sont pas bons.

Conséquence : près d'un Français sur deux (46%) reconnaît attendre le dernier moment pour se décider à partir ou non. Une attitude compréhensible, au regard de l'incertitude qui pèse sur les éventuelles mesures de restrictions à venir...

Le budget vacances en forte baisse

Avec la crise économique, le budget moyen consacré aux vacances atteint son niveau le plus bas depuis le début de ce baromètre en 2011. Il s'élève à 565 euros, soit une baisse de 151 euros par rapport à l'an dernier.

Pour limiter les dépenses, le recours à ses propres moyens pour l'organisation des vacances s'est considérablement accru : pour le transport (usage de la voiture personnelle : 53% contre 36% l'année dernière), l'hébergement (séjourner dans une résidence secondaire : 47% contre 33%) ou les activités sur place (les loisirs gratuits : 47% contre 35%).

"Des activités impliquant peu de dépenses, comme la randonnée ou les balades à vélo seront ainsi privilégiées par 59 % des Français. Ce recours aux solutions personnelles permet également de limiter les risques de contagion par le virus", notent les auteurs du baromètre.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !