»
»
»
Consultation

Selon Hollande, "le redressement n'est pas terminé, mais le retournement économique arrive"

Selon Hollande, "le redressement n'est pas terminé, mais le retournement économique arrive"

L'optimisme prévaut à la mi-temps du mandat présidentiel...

Selon Hollande, 'le redressement n'est pas terminé, mais le retournement économique arrive'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — A quelques jours d'entamer sa 3e année de mandat présidentiel, François Hollande s'est retourné lors d'un entretien de presse sur ses premières années de gouvernance, analysant notamment la mise en place de ses premières réformes économiques pour la France. Alors que sa cote de popularité est au creux de la vague, le Chef de l'Etat entend poursuivre le redressement du pays et assure que "le retournement économique arrive". François Hollande compte aussi maintenir le rang de la France sur l'échelle des nations économiquement influentes ; "la France compte, si elle a de bons comptes", estime le Chef de l'Etat rappelant qu'à la clé de la rudesse budgétaire, le pays s'est engagé au respect d'un retour du déficit public à un maximum de 3% du PIB en 2015.

"Nous sommes entrés dans la deuxième phase du quinquennat"

Pour tenir ce cap, François Hollande compte s'appuyer sur un plan d'économie des dépenses publiques de 50 milliards d'euros  sur trois ans  et "l'adoption du programme de stabilité", présenté par Manuel Valls et voté cette semaine  au parlement. Très clairement, le changement de Premier ministre se veut le signe fort d'une nouvelle phase du mandat présidentiel. "Nous sommes entrés dans la deuxième phase du quinquennat", dit François Hollande au Journal du Dimanche. "Cette phase doit se traduire par une croissance plus forte, une compétitivité plus importante, une redistribution du pouvoir d'achat par une baisse des impôts". Méthode Coué ? Concrètement, le Chef de l'Etat ne promet plus une inflexion mais assure la France d'une reprise économique quasi-immédiate, dans tous les cas certaine. "Le redressement n'est pas terminé, mais le retournement économique arrive", assure le Président, un peu comme il le faisait précédemment pour la courbe de l'emploi. Ce repli du chômage, qui ne s'est pas concrétisé en 2013, demeure d'ailleurs l'engagement fort de sa seconde partie de quinquennat...

"Toutes les difficultés ont été affrontées"

La France est-elle véritablement à l'heure du retournement économique tant attendu ? Ce matin dans le cadre du Grand rendez-vous Europe 1/ Le Monde/ i-Télé, Jean-Christophe Cambadélis -le Premier Secrétaire du PS- n'hésitait pas, à défaut d'éclaircie économique, à revendiquer la victoire politique : "Nous sommes à la mi-temps du quinquennat. Tout ce qui était en place à la fin du quinquennat Sarkozy, toutes les difficultés ont été affrontées. Pas toutes surmontées, mais affrontées". Le patron du Parti socialiste inscrit au crédit de la première équipe gouvernementale et de François Hollande d'avoir "stoppé le déclin, essayé d'assainir la situation, créé les conditions d'une remontée de la France dans la justice". Le nouvel homme fort de la rue de Solférino tempère à peine son satisfecit, concédant que dans l'exécution François Hollande considère que les mesures ont "du mal à fonctionner aussi rapidement que les Français le souhaiteraient, et qu'il le souhaiterait".

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com