»
»
»
Consultation

Selon Bouygues Télécom l'offre de Free à 2 euros est tout simplement "scandaleuse"

Selon Bouygues Télécom l'offre de Free à 2 euros est tout simplement "scandaleuse"

Le directeur général de l'opérateur juge l'offre sociale de Free "scandaleuse"...

Selon Bouygues Télécom l'offre de Free à 2 euros est tout simplement 'scandaleuse'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après SFR et France Télécom, Bouygues Télécom est le dernier opérateur à avoir réagi la semaine dernière à l'offensive d'Iliad, et à ses offres Free Mobile. Sa proposition est aussi la plus agressive, avec une gamme de forfaits B&You remplacée par deux nouvelles offres à 19,99 euros par mois et à 9,99 euros par mois, alignée sur Sosh (Orange) et Red (SFR).

Dans une interview accordée au 'JDD', Olivier Roussat, le directeur général de Bouygues Telecom, évoque un "beau coup marketing" de la part du groupe de Xavier Niel...
Il estime en effet que Free "donne aux clients la perception de recevoir quelque chose qu'ils n'utiliseront jamais". Ainsi, "Free ne prend pas non plus de risque en vendant les appels illimités quand la moyenne est de deux heures trente par mois et en proposant 3.000 mégaoctets de 'surf' sur Internet quand la moyenne est à 400", explique Olivier Roussat au 'JDD', estimant que "notre offre à 9,99 euros est adaptée à beaucoup de gens et coûte deux fois moins cher".

Olivier Roussat n'est pas tendre non plus avec Free quand il s'agit de son "offre sociale" à 2 euros, qu'il juge tout simplement "scandaleuse". Il estime en effet que ce forfait "comporte des surcoûts importants car ni les appels, ni les SMS, ni Internet ne sont bloqués... Sans naviguer, la mise à jour automatique des applications sur smartphones consomme 60 mégaoctets par mois, soit 6 euros de hors forfait. Pour s'inscrire, il faut avoir Internet et un compte en banque, pas le profil de personnes en difficulté ou de la 'mamie du Cantal'".

Le directeur général de Bouygues télécom juge donc cette offre "trompeuse", puisqu'elle est "faite pour accrocher les clients et les amener au forfait à 19,99 euros. La carte SIM gratuite pour leurs abonnés s'active au bout de dix jours même si vous ne l'utilisez pas... Cela permettra à Free de gagner des clients en masse sans qu'ils consomment. C'est ça sa stratégie !", conclut-il.

©2012-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com