Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

"Ségur de la santé" : Olivier Véran annonce la création de 4.000 lits "à la demande"

"Ségur de la santé" : Olivier Véran annonce la création de 4.000 lits "à la demande"

Pour conclure le "Ségur de la santé", le ministre de la Santé a dévoilé 33 mesures pour "accélérer la transformation du système" de soins...

'Ségur de la santé' : Olivier Véran annonce la création de 4.000 lits 'à la demande'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Clap de fin pour le "Ségur de la santé" !.... Après les annonces sur les salaires et les créations d'emplois la semaine dernière, le ministre de la Santé Olivier Véran a dévoilé mardi 33 mesures pour "accélérer la transformation du système" de soins, à l'occasion de la clôture de la vaste concertation, lancée le 25 mai dans la foulée de la crise sanitaire du coronavirus.

"Nous avons agi vite et fort parce qu'il le fallait. Il s'agit de remettre de l'humain, mais aussi de remettre des moyens et du sens dans notre système de santé", a expliqué le ministre. "L'organisation interne et la gouvernance des établissements doivent pouvoir s'adapter à des situations locales spécifiques", a-t-il ajouté.

"Il faut libérer les établissements de santé et personnels d'un certain nombre de contraintes" et "redonner du pouvoir d'initiative et de décision à celles et ceux qui soignent", a de son côté indiqué Nicole Notat, à la tête des négociations lancée il y a six semaines et ancienne responsable de la CFDT, avant d'assurer : "Nous irons vite, nous irons fort !".

Une enveloppe de 50 millions d'euros pour créer 4.000 lits "à la demande"

Parmi les 33 mesures dévoilées, Olivier Véran a notamment évoqué une enveloppe de 50 millions d'euros pour créer 4.000 lits "à la demande" dans les hôpitaux dès cet hiver. Cela permettra "l'ouverture ou la réouverture de lits dans les structures selon les besoins" pour que les établissement puissent "s'adapter à la suractivité saisonnière ou épidémique", a-t-il détaillé.

Le ministre a également annoncé un investissement de 2,1 milliards d'euros, consacrés "sur cinq ans", à la transformation, la rénovation et l'équipement dans les établissements médico-sociaux, dont les Ehpad qui accueillent les personnes âgées. "Un quart des places en Ehpad pourront être rénovées et rendues plus accessibles", a-t-il indiqué...

Accélérer la réduction de la part de T2A

Une enveloppe de dotation sera par ailleurs mise à disposition pour "accélérer la réduction de la part de T2A [la tarification à l'activité]", a affirmé Olivier Véran, précisant que ce système, qui fixe les ressources des hôpitaux en fonction des actes effectués, est souvent accusé d'inciter à la "course au volume".

Pour l'hôpital public, le ministre a estimé qu'il était nécessaire de "mettre fin" au "mercenariat" de l'intérim médical, qui a "donné lieu à trop d'abus, trop longtemps". Il propose alors de faire "bloquer par les comptables publics les rémunérations dépassant le plafond réglementaire" ou de permettre aux Agences régionales de santé (ARS) de dénoncer les abus devant les tribunaux administratifs.

Parmi les autres mesures, Olivier Véran a aussi souligné que, pour permettre d'accélérer le développement des téléconsultations, le dispositif mis en place durant la crise du Covid-19 sera prolongé. Le principe connaissance préalable du patient avant une téléconsultation sera également assoupli...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !