»
»
»
Consultation

Ségolène Royal compte réutiliser les portiques Ecomouv'

Ségolène Royal compte réutiliser les portiques Ecomouv'

Suite à l'abandon de l'écotaxe, la ministre de l'Environnement cherche à donner une nouvelle fonction à ces portiques.

Ségolène Royal compte réutiliser les portiques Ecomouv'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Que compte faire le gouvernement avec les portiques Ecomouv', dispositif de contrôle de l'Ecotaxe, étant donné que le projet a été reporté sine die ? La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, étudie actuellement plusieurs pistes, le but étant "qu'ils servent à quelque chose" et engendrent des recettes... Ils pourraient par exemple être utilisés par "la gendarmerie", pour "prévenir les embouteillages, prévoir les intempéries", a-t-elle expliqué dimanche, sur France 5 dans l'émission "C politique".

Pas de démontage...

Si l'Etat parvient à réutiliser les 173 portiques implantés sur les routes de France, il serait dispensé de démontage, dont le coût a été évalué entre 7 et 13 millions d'euros par Le Figaro.fr. Une goutte d'eau à côté de ce qu'il devra payer au titre de la résiliation du contrat avec Ecomouv', société qui a installé les portiques et qui était chargée de percevoir la taxe.

Selon les termes de ce partenariat public-privé conclu  en octobre 2011, cela doit en théorie coûter un milliard d'euros aux contribuables - 800 millions pour l'indemnisation des dépenses engagées par Ecomouv', et 250 millions de loyer pour 2014...

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com