»
»
»
Consultation

Sécurité routière : baisse des infractions, mais hausse des comportements dangereux

Sécurité routière : baisse des infractions, mais hausse des comportements dangereux

En 2018, plus de 19 millions d'infractions au code de la route ont été relevées. Les chiffres sont en baisse, mais ce repli s'expliquerait principalement par les dégradations de radars.

Sécurité routière : baisse des infractions, mais hausse des comportements dangereux
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Délits, contraventions, radars... L'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) a passé au crible l'ensemble des fautes commises sur la route en 2018, et les résultats sont mitigés. Certes, le nombre de infractions routières l'année dernière s'est globalement replié de 18% par rapport à 2017, mais ce bilan amélioré s'expliquerait d'abord par la neutralisation durable des radars, notamment dans le cadre du mouvement des "Gilets jaunes".

Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur a en effet qualifié cette baisse comme étant "mécanique", confirmant ainsi qu'elle est directement liée "à la dégradation massive subie par les radars à la fin de l'année 2018". Par ailleurs, ces appareils de contrôle ont aussi été pris pour cible après le passage de la limitation à 80 km/h sur une partie du réseau secondaire, le 1er juillet 2018.

Ainsi, du fait des détériorations, les infractions à la vitesse ont chuté de 17,6% entre 2017 et 2018, passant de 16,6 millions à 13,6 millions.

Davantage de délits routiers

Dans le détail, le volume global des infractions relevées par les services de police, de gendarmerie nationale et par le dispositif de contrôle automatisé a atteint près de 19,7 millions d'infractions, contre un peu plus de 24 millions en 2017.

En revanche, les délits routiers ont augmenté de 5,9% en 2018. Il s'agit des infractions les plus graves. Les autorités ont notamment constaté une hausse de 36,3% de cas de refus d'obtempérer. La conduite après usage de stupéfiants ou refus de se soumettre à un contrôle (+29%) et les délits de fuite après accident (+1,3%) sont également pointés du doigt.

Au total, 14,9 millions de points ont été retirés des permis de conduire l'année dernière (-1,9%), essentiellement pour excès de vitesse (-6%), franchissements de feux rouges (+4,1%) et téléphone tenu en main (+11,1%).

Près de 68.000 permis retirés

D'après les chiffres de la Sécurité routière, quelque 67.963 permis ont été été invalidés pour solde de points nul. "Un chiffre en forte augmentation depuis l'année dernière (+10,1%), alors que les cinq années précédentes étaient orientées à la baisse", a-t-elle précisé.

Toutefois, près de huit conducteurs sur dix (78%) disposent de l'intégralité de leurs points. Près de 3,2 millions de titulaires du permis de conduire ont également vu leur capital initial de 12 points rétabli (+4,5%).

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com