»
»
»
Consultation

Sécu : le trou sera plus important que prévu cette année

Sécu : le trou sera plus important que prévu cette année

Le déficit du régime général ne reculera que très légèrement par rapport à 2013...

Sécu : le trou sera plus important que prévu cette année

(Boursier.com) — Malgré les efforts, le "trou de la Sécu" a de plus en plus de mal à être comblé, comme l'annonçait la presse la semaine dernière. La ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, a admis que le déficit 2014 du régime général de la Sécurité sociale atteindrait cette année 11,7 milliards d'euros, un montant supérieur aux prévisions du gouvernement. Ce dernier tablait initialement sur un déficit de 9,6 Mds, montant qui a été réévalué à 9,8 milliards pour le régime général dans le budget rectificatif cet été.

Conjoncture économique difficile

Invitée de "Tous politiques", l'émission de 'France Inter' et 'Le Parisien', la ministre a relativisé ce nouveau dérapage, en soulignant que "malgré une conjoncture économique très difficile", "moins de rentrées de cotisations" et des "dépenses importantes", "le déficit ne s'aggrave pas par rapport à l'année dernière",  où il s'était établi à 12,5 MdsE...

Marisol Touraine, qui doit présenter ce lundi le budget de la Sécurité sociale pour 2015 (PLFSS), a ajouté qu''il n'y aurait pas de gel des prestations familiales" en 2015, ajoutant que "d'autres mesures seront envisagées" pour "maîtriser les dépenses de la politique familiale". Selon 'Le Parisien-Aujourd'hui en France', le gouvernement étudie une baisse de la durée maximale du congé parental de 3 ans à 18 mois, ainsi qu'une baisse de la prime de naissance...

"L'essentiel de l'effort reste à accomplir" pour la Cour des Comptes

Depuis 2010, année où le "trou de la Sécu" s'était creusé à 23,9 MdsE, le déficit a diminué chaque année. Mais le rythme de l'amélioration s'est ralenti depuis 2013 en raison notamment de la dégradation de la conjoncture économique, a souligné la Cour des comptes dans son rapport sur la Sécurité sociale publié le 16 septembre.

Les magistrats ont jugé peu probable le retour prévu de l'équilibre en 2017,  estimant que "l'essentiel de l'effort pour revenir à l'équilibre effectif des comptes sociaux reste à accomplir"...

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com