»
»
»
Consultation

Salaires : peu d'évolutions pour les cadres cette année

Salaires : peu d'évolutions pour les cadres cette année

Le salaire moyen annuel s'est établi à 54.800 euros l'an dernier.

Salaires : peu d'évolutions pour les cadres cette année
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le niveau de salaire des cadres s'est stabilisé en 2013 par rapport à l'année précédente. Les augmentations de rémunération prévues en 2014 sont également similaires à l'an dernier, selon une étude de l'Apec dévoilée ce mercredi.

54.800 euros en moyenne...

L'an dernier, le salaire moyen des cadres est ressorti à 54.800 euros contre 54.100 euros en 2012, alors que le salaire médian s'est établi à 48.000 euros. A noter que pour 48% des cadres, la rémunération comprend une part variable. Sans surprise, le niveau de salaire des cadres s'élève avec l'âge. Il varie aussi en fonction de la taille de l'entreprise. Ainsi, dans les sociétés de moins de 20 salariés, la rémunération annuelle brute médiane s'établit à 42.000 euros, alors qu'elle est de 50.000 dans les structures de 1.000 salariés et plus. A noter que dans la moitié des cas, la rémunération des cadres est complétée par l'intéressement et/ou la participation. L'an dernier, 53% des personnes concernées ont touché moins de 1.500 euros.

Augmentations : le grand écart !

Parmi les 76% de cadres qui n'ont pas connu de mobilité en 2013, 48% ont vu leur rémunération stagner. Pour 42% d'entre-eux, elle a toutefois augmenté. Dans 39% des cas, il y a eu une augmentation du salaire fixe. Il s'agit toutefois en très grande majorité (80%) de faibles augmentations (comprises entre 0,8% et 3%). Par ailleurs, ces revalorisations concernent surtout les plus jeunes cadres (58% des moins de 30 ans contre 32% des plus de 50 ans), d'abord dans les secteurs de la chimie, pharmacie ou encore énergie/eau mais aussi du conseil-gestion et des télécommunications.

Du côté des cadres mobiles en interne, le niveau d'augmentation est plus élevé : il se situe entre 1,5% et 15%. L'étude précise cependant que, si le changement de poste est contraint, la hausse de rémunération concerne seulement 40% des cadres. Enfin, du côté des cadres ayant changé d'entreprise, 61% ont connu une augmentation de rémunération, comprise entre 5% et 33% en moyenne. Cette proportion tombe cependant à 36% pour les personnes ayant connu une période de chômage.

Côté perspective, en 2014, 49% des entreprises envisagent de distribuer des augmentations à tout ou partie de leurs cadres.

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com