Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Salaires des enseignants : la hausse comprise entre 70 et 90 euros par mois dès 2021

Salaires des enseignants : la hausse comprise entre 70 et 90 euros par mois dès 2021

Sur 'RTL', le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a annoncé "des hausses très substantielles pour les jeunes professeurs" dès 2021.

Salaires des enseignants : la hausse comprise entre 70 et 90 euros par mois dès 2021
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les enseignants sortiront-ils gagnants de la réforme des retraites ? C'est en tout cas ce que promet le gouvernement, qui avait déjà annoncé en début de semaine son intention de débloquer 500 millions d'euros pour revaloriser les salaires des profs. Sur 'RTL', le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a donné plus de détails sur ces hausses de salaires, censées compenser les effets néfastes de la réforme des retraites.

"Les augmentations, ça peut se traduire dès 2021 par des hausses très substantielles pour les jeunes professeurs : nous voulons dès l'an prochain une augmentation qui puisse être entre 70 et 90 euros nets par mois", a-t-il affirmé.

"Un prof qui commence aujourd'hui est à 1.600 mensuels environ, ce n'est pas assez", a estimé le ministre. A noter que le gouvernement avait déjà annoncé que tous les professeurs devraient voir leurs rémunérations augmenter, mais pas forcément des mêmes montants.

10 milliards d'euros en 2037

Selon Jean-Michel Blanquer, ce montant reste "significatif d'autant plus que c'est une augmentation qui continuera au cours des années suivantes". Pour rappel, depuis le 13 janvier, des négociations dans le cadre de la réforme des retraites se sont ouvertes au ministère de l'Éducation, pour pouvoir déboucher sur une loi de programmation de revalorisations salariales.

Mi-décembre, le Premier ministre Edouard Philippe avait de son côté annoncé que les enseignants bénéficieront d'augmentations de leur traitement pour un montant global de l'ordre de 10 milliards d'euros sur 16 ans, entre 2021 et 2037.

Une "augmentation souhaitable" mais insuffisante

Concernant cet objectif de 10 milliards d'ailleurs, Jean-Michel Blanquer estime que "c'est en réalité potentiellement plus que ça". A l'issue d'une rencontre avec le ministre, l'Unsa-Education a évoqué une somme cumulée de 76,5 milliards d'euros, après la confirmation du gouvernement de "l'effet cumulatif des marches successives ainsi que l'ordre de grandeur de l'augmentation du budget annuel de 8 à 10 milliards en 2037, en dehors de l'augmentation naturelle du budget de l'Education".

Egalement interrogée par 'RTL' à propos des augmentations de salaire annoncées pour l'année prochaine, Frédérique Rolet, secrétaire générale du SNES-FSU, a jugé cette hausse "souhaitable", mais insuffisante. "Elle ne pourrait absolument pas compenser la baisse du taux des pensions, qui serait engendrée par la future réforme des retraites que nous combattons", ajoutant d'ailleurs que ce premier chiffrage "pose un problème de méthode".

"Nous restons dans le flou le plus artistique. Si vous regardez sur l'ensemble de la revalorisation qui doit s'éterniser jusqu'en 2037, les chiffres les plus fantaisistes circulent : 10 milliards d'un côté, 100 milliards de l'autre...", a déclaré Frédérique Rolet.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com