Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Révélations sur les impôts de Donald Trump... qui dénonce des "fake news"

Révélations sur les impôts de Donald Trump... qui dénonce des "fake news"

Les lourdes pertes de ses entreprises ont compensé des centaines de millions de dollars de revenus

Révélations sur les impôts de Donald Trump... qui dénonce des 'fake news'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Donald Trump a sans surprise dénoncé des "fakes news", c'est à dire de fausses informations... Mais l'étau se resserre autour du président américain, candidat pour un second mandat en novembre, et qui doit affronter mardi son concurrent démocrate Joe Biden lors d'un premier débat très attendu.

Selon les informations du 'New York Times', Donald Trump a versé des montants extrêmement faibles en impôts sur le revenu ces dernières années : seulement 750 dollars d'impôts fédéraux en 2016 et 2017, et il n'a versé aucun impôt sur le revenu lors de 10 des 15 dernières années. L'ancien hommes d'affaires a pourtant confortablement gagné sa vie, avec 427,4 millions de dollars perçus au cours de l'année 2018 pour son émission de télé-réalité et d'autres contrats de parrainage et accords de licence.

Des entreprises en lourdes pertes

Le président américain, qui vise un second mandat en novembre, a été en mesure d'alléger sa note en faisant état de lourdes pertes de ses entreprises. Il a déclaré 47,4 millions de dollars de pertes en 2018, bien qu'il ait revendiqué au moins 434,9 millions de revenus dans une déclaration de situation financière cette année-là.

"J'ai payé plusieurs millions de dollars d'impôts mais j'avais droit, comme tout le monde, à des déductions et des crédits d'impôt", a réagi dans la soirée Donald Trump sur Twitter. "J'ai très peu de dettes par rapport à la valeur des actifs", a-t-il ajouté.

Impôts personnels

Un avocat de la Trump Organization, Alan Garten, a déclaré dans un communiqué transmis au 'New York Times' que Donald Trump avait payé des millions de dollars d'impôts personnels sur le revenu au cours de la décennie écoulée - mais il n'évoque pas précisément les données rapportées par le journal.

Donald Trump a refusé à maintes reprises de publier ses déclarations de revenus, ce qui constitue une rupture avec la tradition pour les candidats à la présidence américaine, en affirmant que celles-ci faisaient l'objet d'un audit.

Le 'New York Times' a indiqué avoir obtenu des déclarations de revenus couvrant plus de deux décennies pour Donald Trump et des sociétés au sein de son empire. Il a précisé n'avoir aucune information sur les déclarations personnelles de revenus de Trump pour 2018 et 2019.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !