»
»
»
Consultation

Réunion de crise de la filière viande convoquée à Bercy

Réunion de crise de la filière viande convoquée à Bercy

Benoît Hamon n'exclut pas d'autres cas Findus...

Réunion de crise de la filière viande convoquée à Bercy
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après le signalement de la présence de viande de cheval dans des plats cuisinés "100% viande de boeuf" commercialisés par le groupe Findus, une table-ronde réunira ce lundi après-midi à Bercy les Ministres chargés de la consommation, de l'agriculture et de l'agroalimentaire, ainsi que les professionnels de l'abattage, de la commercialisation de viandes, de la transformation et de la distribution...

Vers un renforcement des normes de traçabilité ?
Autour de Stéphane Le Foll, Benoît Hamon, et Guillaume Garot, cette table-ronde sera l'occasion pour les professionnels de la filière agroalimentaire de faire un point sur l'ampleur des retraits, d'évoquer la traçabilité des viandes, mais aussi d'envisager le renforcement des contrôles à apporter...

"Non-conformité de l'étiquetage"
En France, l'ensemble des produits litigieux ont été enlevés des rayons de quasiment toutes les enseignes de distribution au motif de non-conformité de l'étiquetage. L'ensemble des produits de marque Findus, première société concernée, sont sortis des réseaux de distribution. Ces plats pouvant contenir de la viande de cheval sont la moussaka (600 g), les Lasagnes Bolognaise (600 g et 1,2 kg), le Hachis Parmentier (600 g et 1,2 kg). Egalement, certains lots des marques de distributeurs ont été retirés du marché. Picard et Carrefour auraient, par sécurité, opté pour le retrait de certains produits.

La DGCCRF chargée d'établir les responsabilités
Les premiers éléments de l'enquête menée par les services de la DGCCRF ont permis d'établir le circuit de commercialisation de la viande concernée. Cette enquête se poursuit afin d'établir les responsabilités sur la filière d'approvisionnement et afin d'identifier tous les produits concernés commercialisés en France et en Europe. Les autorités françaises de contrôle sanitaire et de contrôle de la qualité sont également en lien avec leurs homologues de Etats européens concernés.

D'autres cas ?
Selon Benoît Hamon, Ministre délégué à la Consommation, d'autres cas analogues à celui de Findus ne sont pas exclus. Comigel, l'entreprise sous-traitante de Findus, fournissait en effet d'autres clients en plats préparés.

Findus déposerait plusieurs plaintes
Dès samedi, Findus France a fait part de sa décision de porter plainte contre X, s'estimant trompée et victime dans cette affaire. Gravité des faits oblige... Le patron de la maison mère suédoise, Findus Nordic, est monté au créneau dimanche. Il a fait part de son intention de porter plainte contre Comigel et ses fournisseurs pour fraude et non-respect des dispositions contractuelles.  Nos juristes travaillent d'arrache-pied aux poursuites judiciaires que nous allons engager, a déclaré Jari Latvanen. Le PDG du groupe suédois, absolument furieux, argumente que la société française Comigel n'aurait pas respecté son contrat.

©2013-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com