Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Retraites : quelles sont les prochaines étapes de la réforme ?

Retraites : quelles sont les prochaines étapes de la réforme ?

Le retrait provisoire de l'âge pivot, annoncé samedi par Edouard Philippe, ouvre une nouvelle étape dans la réforme de la retraite. Pour autant, les grèves et manifestations se poursuivront ces prochain jours...

Retraites : quelles sont les prochaines étapes de la réforme ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Voici le calendrier de la réforme des retraites, tel qu'il apparaît depuis l'annonce, samedi, du retrait provisoire de l'âge pivot par le Premier ministre Edouard Philippe... Pendant ce temps, les grèves et manifestations contre le projet se poursuivent, à l'appel de certains syndicats qui réclament l'abandon de la réforme comme la CGT, tandis que le projet de loi doit être présenté le 24 janvier en Conseil des ministres.

14, 15, 16 janvier : manifestations et actions de l'intersyndicale

L'intersyndicale qui réunit la CGT, FO, la FSU, Solidaires, la CFE-CGC et trois organisations de jeunesse, appelle à trois nouvelles journées d'actions sous différentes formes. Jeudi dernier (avant le retrait de l'âge-pivot), les cortèges avaient rassemblé 452.000 manifestants selon le ministère de l'intérieur, près d'1,7 million d'après la CGT, des chiffres en baisse par rapport au 17 décembre.

La CFDT n'a pas appelé à ces journées de mobilisation, estimant toutefois être "loin de la fin de l'histoire des systèmes universels des retraites". Son secrétaire général Laurent Berger estime néanmoins que le retrait provisoire de l'âge pivot est "une vraie avancée. C'est extrêmement important en terme de justice sociale".

Lundi, au 40e jour de grève dans les transports en commun, le taux de grévistes à la SNCF est tombé à 4,3%, dont 22,5% de conducteurs, le niveau le plus bas depuis le début des grèves le 5 décembre...

14 janvier : remise du rapport Bellon

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, recevra ce mardi le rapport de Sophie Bellon, présidente du conseil d'administration de Sodexo, qui avait été chargée d'une mission sur "le maintien des seniors dans l'emploi". Le gouvernement entend présenter avant le 24 janvier les "grandes pistes" pour améliorer l'emploi des seniors et prendre en compte la pénibilité au travail,

24 janvier : le projet de loi en Conseil des ministres

Le projet de loi de réforme doit être présenté en Conseil des ministres.

3 février: examen du texte en commission

Le texte commencera à être examiné par une commission spéciale à l'Assemblée nationale. Celle-ci sera présidée par la députée de la majorité Brigitte Bourguignon, présidente de la commission des affaires sociales.

17 février: 1er vote à l'Assemblée nationale

Si le texte est adopté, il sera ensuite transmis au Sénat.

Fin avril: conclusions de la conférence de financement

Les partenaires sociaux ont jusqu'à la fin avril pour proposer des solutions pour atteindre l'équilibre financier en 2027 (et trouver 12 milliards d'euros). Si aucun accord n'est trouvé entre les partenaires sociaux sur l'équilibre et le financement des retraites, le gouvernement reprendra la main sur le financement de la réforme et imposera l'âge-pivot.

Le cadre proposé par Edouard Philippe dans sa lettre aux partenaires sociaux est très serré puisque "les mesures destinées à rétablir l'équilibre ne devront entraîner ni baisse des pensions [...] ni hausse du coût du travail", donc des cotisations.

Début de l'été: vote définitif

Le Parlement devra voter le projet de loi, après l'intégration par amendement des mesures budgétaires nécessaires pour atteindre l'équilibre en 2027.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com