»
»
»
Consultation

Retraites : pas de mesures pour "travailler plus" dans l'immédiat...

Retraites : pas de mesures pour "travailler plus" dans l'immédiat...

Les décisions seront annoncées progressivement pour aboutir à un système universel en 2025...

Retraites : pas de mesures pour 'travailler plus' dans l'immédiat...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le nouveau régime universel de retraite qui sera mis en place en 2025 ne connaîtra pas d'avancée majeure l'année prochaine. Les premières mesures seront en effet plus progressives...

Des mesures progressives d'ici 2025

Selon une information des 'Echos', le prochain projet de loi de financement de la sécurité sociale ne contiendra pas de mesure de décalage de l'âge du départ à la retraite. Les mesures incitant les Français à partir plus tardivement seront plus progressives, mais pour le moment aucune date n'a encore été donnée...

Le gouvernement, en n'avançant pas trop vite sur ce dossier, fait une croix sur des économies à court terme qui auraient notamment pu financer les baisses d'impôts promises par le président de la République, Emmanuel Macron. D'un autre côté, le gouvernement temporise sur un dossier considéré à haut risque socialement dans un contexte encore marqué par le mouvement des "Gilets jaunes".

Des concertations attendues

De nouvelles concertations vont s'ouvrir avec les partenaires sociaux dans les prochains mois pour déterminer les meilleurs outils à utiliser afin de mettre en place ce nouveau système de retraite universel...

Le Haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, et la ministre du Travail Muriel Pénicaud, ont répété à plusieurs reprises que les travailleurs pourraient arrêter leur activité légalement à partir de 62 ans, un des points de crispation de ce dossier. “Le pacte que nous avons noué, les décisions qui ont été prises montrent très clairement un certain nombre d'engagements pris par le gouvernement. Dans cet engagement, l'âge légal reste fixé à 62 ans”, avait répété Jean-Paul Delevoye.

L'harmonisation des régimes

Le projet de réforme doit comprendre quelques propositions émises par les Français durant la grande consultation nationale qui a eu lieu fin 2018. Un minimum retraite décent a notamment été évoqué, financé grâce à des taxes sur les plateformes internet et les robots.

Cette réforme vise par ailleurs à harmoniser les 42 régimes existants... C'est en tout cas ce que souhaitait le président de la République durant sa campagne, et qui a obtenu le soutien d'une grande majorité des participants à la consultation. Le dossier reste toutefois ici aussi très sensible socialement auprès des fonctionnaires en particulier...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com