»
»
»
Consultation

Retraites : les stages seront comptabilisés

Retraites : les stages seront comptabilisés

"Nous avons refusé de sacrifier nos retraites sur l'autel de la crise"...

Retraites : les stages seront comptabilisés
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que le projet de loi sur la réforme des retraites doit être débattu à compter de ce lundi en séance publique au Parlement, Marisol Touraine -Ministre des Affaires sociales et de la Santé- a fait part, lors d'un entretien de presse, de la volonté du Gouvernement d'apporter davantage de souplesse dans la prise en compte du travail des jeunes dans le décompte des annuités validées pour la retraite.

Des aménagements pour les périodes de stages

Selon Marisol Touraine, il s'agit de "répondre à la demande des jeunes qui entrent plus tard dans la vie active". La réforme pourrait donc aller au-delà de certaines requêtes formulées au sein du Parti socialiste, puisque le projet de loi "prévoit d'aider au rachat d'années d'études", a indiqué la Ministre des Affaires sociales et de la Santé au Journal du Dimanche. "Les parlementaires veulent accorder une meilleure attention à certaines périodes de stage. Nous allons trouver une solution". Marisol Touraine émet néanmoins un bémol : le Gouvernement veillera à ce qu'il n'y ait pas de banalisation des stages. "A 436 Euros par mois, ce ne sont pas des contrats comme les autres", justifie la Ministre des Affaires sociales et de la Santé.

Pas de sacrifice des retraites sur l'autel de la crise !

Lors de cet entretien, Marisol Touraine a considéré que ce projet de réforme des retraites va suffisamment loin, car résultant de nombreux mois de concertation avec les partenaires sociaux. "Nous avons refusé de sacrifier nos retraites sur l'autel de la crise. Elle répond à la volonté d'inscrire nos régimes dans la durée, de consolider notre pacte social et de rétablir l'équilibre financier. La question n'est pas de bouleverser le système mais de l'adapter à la réalité d'aujourd'hui, à la pénibilité, au travail à temps partiel, à celui des femmes et des jeunes", explique la Ministre.

Vote de la réforme le 15 octobre

La discussion sur la réforme des retraites s'ouvrira demain... Elle prévoit un allongement de la durée des cotisations dans le privé et la fonction publique pour 2015, sans modifier l'âge légal de départ à la retraite, soit 62 ans. Malgré la stabilisation de l'âge effectif de départ, cette réforme devrait dans les faits contraindre les salariés à des retraites plus tardives pour atteindre le taux plein de pension, soit vers 66 ans. Il est également prévu d'augmenter de 0,3 point sur 4 ans le montant des cotisations salariales et patronales afin de résorber le déficit du régime général des salariés du privé à horizon 2020.

L'ensemble de la réforme doit rapporter 5,4 Milliards d'Euros à horizon 2030 et 10,4 MdsE en 2040 à l'ensemble des régimes, ce qui devrait permettre le maintien de l'équilibre des régimes de base jusqu'en 2040. Le vote de la réforme est prévu le 15 octobre...

©2013-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com