Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Rencontres sportives : la jauge des 5.000 spectateurs en question

Rencontres sportives : la jauge des 5.000 spectateurs en question

Le gouvernement menace d'imposer le huis clos après le non-respect des gestes barrières par certains supporters constaté au Parc des Princes lors du dernier match amical entre le PSG et Waasland-Beveren

Rencontres sportives : la jauge des 5.000 spectateurs en question
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Roxana Maracieanu, ministre déléguée chargée des sports, s'est entretenue avec Florence Hardouin, Directrice Générale de la Fédération Française de Football et Nathalie Boy de la Tour, présidente de la Ligue de Football Professionnel pour évoquer le non-respect des gestes barrières par certains supporters, constaté au Parc des Princes lors du dernier match amical entre le Paris Saint-Germain et Waasland-Beveren vendredi dernier, en particulier du côté de la tribune Auteuil...

Consciente que ce retour du public dans les stades, une exception en Europe, constitue à la fois un enjeu de société et économique majeur pour le sport professionnel comme amateur, la ministre a rappelé la volonté du gouvernement d'offrir la possibilité d'organiser des rencontres sportives avec du public, aujourd'hui dans la limite de la jauge maximum de 5.000 personnes et dans le respect des protocoles sanitaires élaborés par les ligues et fédérations en lien avec le ministère...

Menace de huis clos

La ministre a néanmoins signifié à la Fédération et à la Ligue que des décisions de huis clos pourraient être prises, conformément au droit applicable, si les mesures destinées à lutter contre la propagation du virus ne sont pas respectées lors des prochains matchs.

A cet égard, le club de football parisien a informé les instances et les pouvoirs publics de mesures renforcées pour veiller au respect des protocoles lors du match face au Celtic Glasgow ce mardi 21 juillet.

Le ministère chargé des sports rappelle que respecter les distances et les protocoles sanitaires est une nécessité absolue pour la santé des supporters et de tous les Français... "J'ai appelé de mes voeux le retour d'un sport populaire mais chacun doit être responsable : clubs, instances, supporters. Limiter la propagation du virus et protéger nos concitoyens doit être l'affaire de tous" conclut Roxana Maracineanu.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !