»
»
»
Consultation

Réformes : l'Elysée envoie les ministres sur le terrain

Réformes : l'Elysée envoie les ministres sur le terrain

Communiquer et expliquer seront les mots d'ordre du déploiement des ministres sur tout le territoire tricolore...

Réformes : l'Elysée envoie les ministres sur le terrain
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Un an après l'accession au pouvoir d'Emmanuel Macron, le gouvernement a décidé de se mobiliser et de se rendre aux quatre coins de la France afin d'expliquer aux Français ce qui a été réalisé durant cette première année et ce qui va être réalisé pendant la suite du quinquennat...

La multiplication des réformes demande un effort de pédagogie qui n'a pas toujours été fait faute de temps, estime-t-on dans les allées de l'Elysée. L'objectif est donc de rattraper le retard et de faire de la pédagogie...

Faire preuve de pédagogie

“Soyez bons et à l'écoute”, a lancé le président de la République en Conseil des ministres... Certains se rendront en région parisienne comme Gérard Collomb, à Rungis, dans le Val de Marne, tandis que d'autres se rendront en province, que ce soit Nicolas Hulot à Marseille ou encore Muriel Pénicaud à Bayeux.

Dans une France des régions, que l'opposition reproche au gouvernement d'abandonner, les ministres vont devoir faire preuve de pédagogie. Entre la réforme de la SNCF, des institutions, du travail ou encore de l'assurance chômage, cette première année d'Emmanuel Macron à la tête du pays aura été particulièrement riche, mais pas toujours comprise par l'ensemble de la population comme le prouve certains sondages...

Face à face avec l'opposition

Outre les déplacements pour aller défendre leur bilan auprès des électeurs, les ministres vont également avoir l'occasion de se faire connaître ! En effet, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting, pour environ la moitié des Français, les ministres du gouvernement d'Emmanuel Macron sont "toujours d'illustres inconnus".

Jeudi soir sur France Télévisions, Christophe Castaner, délégué général de la République en Marche, était présent dans "L'émission politique". Face à lui, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, Laurent Wauquiez et Olivier Faure ont eu l'occasion de commenter et de critiquer le bilan de cette première année de quinquennat... sans vraiment convaincre.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com