»
»
»
Consultation

Record atteint par les dividendes mondiaux au cours du premier trimestre 2018

Record atteint par les dividendes mondiaux au cours du premier trimestre 2018

Selon l'indice Janus Henderson des dividendes mondiaux, des records absolus ont été établis au Canada et aux Etats-Unis et des records trimestriels ont été atteints, pour un premier trimestre, dans 1 pays sur 4 de l'indice !

Record atteint par les dividendes mondiaux au cours du premier trimestre 2018

(Boursier.com) — L'augmentation des bénéfices des sociétés a entraîné une hausse de 10,2% des dividendes totaux à l'échelle internationale qui ont atteint 244,7 milliards de dollars US au cours du premier trimestre, selon l'indice Janus Henderson des dividendes mondiaux. Il s'agit d'un record pour le premier trimestre. Des records absolus ont été établis au Canada et aux Etats-Unis et des records trimestriels ont été atteints, pour un premier trimestre, dans 1 pays sur 4 de l'indice.

L'Asie Pacifique hors Japon est la seule région où les dividendes n'ont pas augmenté, en raison de la baisse des dividendes extraordinaires à Hong Kong et des réductions effectuées en Australie.

L'indice Janus Henderson des dividendes mondiaux a terminé le trimestre au niveau record de 174,2 ce qui signifie que les dividendes mondiaux ont été, l'an dernier, quasiment trois-quarts plus élevés qu'en 2009.

Croissance supérieure aux prévisions

La croissance des dividendes totaux au cours du premier trimestre a été supérieure aux prévisions de Janus Henderson en raison, notamment, de l'affaiblissement constant du dollar US au cours du premier trimestre, ce qui signifie que les paiements libellés dans d'autres devises ont été convertis à des taux de change plus favorables...

La croissance des dividendes sous-jacents a été conforme aux prévisions de Janus Henderson, en hausse de 5,9% par rapport au premier trimestre 2017 et elle se poursuit donc au rythme établi l'an dernier... Les tendances saisonnières, en termes de paiement de dividendes, signifient que l'Amérique du nord est le pays qui verse le plus de dividendes, à l'échelle internationale, au cours du premier trimestre, quasiment l'ensemble des sociétés effectuant des paiements trimestriels réguliers à leurs investisseurs.

La croissance des dividendes sous-jacents américains a été de 7,6%, et les dividendes ont atteint le montant trimestriel record de 113 milliards de dollars US... Dans l'ensemble, quasiment huit sociétés américaines sur dix ont augmenté leurs dividendes par rapport au premier trimestre 2017, secteur de la technologie, de la finance et des soins de santé en tête.

Canada en tête

Les dividendes sous-jacents ont augmenté de 13,8% au Canada, la croissance la plus rapide parmi les pays développés ! Les 10,1 milliards de dividendes versés par le pays représentent également un record absolu et toutes les sociétés de l'indice ont augmenté ou maintenu leurs paiements.

Dans le reste du monde, l'Europe verse relativement peu de dividendes au cours du premier trimestre, et ceux-ci ont été freinés par la prépondérance, au cours de la période, du ralentissement de la croissance des sociétés pétrolières et des titres du secteur pharmaceutique suisse... Les dividendes sous-jacents ont augmenté de 3,9%, mais la solidité des taux de change européens a résulté en une croissance de 13,7% des dividendes totaux.

L'Asie Pacifique hors Japon a été à la traîne

Les dividendes sous-jacents japonais ont augmenté de 8,2%, les dividendes atteignant un record pour le premier trimestre. Les dividendes des marchés émergents ont, pour leur part, bénéficié des dividendes extraordinaires...

L'Asie Pacifique hors Japon a été à la traîne au cours du premier trimestre. Les dividendes sous-jacents ont diminué de 3,% mais ce ralentissement ne devrait être que temporaire. La plupart des sociétés à Hong Kong ont augmenté ou maintenu modérément leurs dividendes, même si les dividendes totaux ont été affectés par la forte baisse des dividendes extraordinaires, alors que les dividendes sous-jacents singapouriens sont restés stables.

Les dividendes australiens ont chuté en raison des réductions effectuées par deux payeurs clés du premier trimestre mais, en dehors de cela, la croissance a été généralisée.

Prévisions maintenues

Janus Henderson a maintenu ses prévisions de croissance des dividendes sous-jacents à 6% cette année, avec une progression attendue dans toutes les régions. La baisse du dollar US au cours des derniers mois a entraîné une révision à la hausse des prévisions de croissance des dividendes totaux et Janus Henderson estime désormais que les dividendes totaux augmenteront de 8,5% sur l'année, pour atteindre 1.358 milliards de dollars US, soit 10 milliards de dollars de plus que ce que nous avions prévu en janvier.

Ben Lofthouse, gérant actions internationales à fort rendement chez Janus Henderson déclare : "L'année 2018 a bien démarré pour les dividendes. La croissance économique est solide, la rentabilité des sociétés augmente, générant des liquidités que les sociétés peuvent reverser à leurs actionnaires. Il est possible que l'accélération de la croissance des dividendes des Etats-Unis au cours du premier trimestre soit un signe avant-coureur que les sociétés se sentent plus optimistes et prêtes à verser une partie des liquidités qu'elles ont engrangé à leurs actionnaires. Les récentes réformes sur l'imposition des sociétés aux Etats-Unis pourraient encourager cette tendance. Le deuxième trimestre est une période généralement importante pour les dividendes européens et les contributions devraient provenir d'une gamme d'industries et de pays plus vaste qu'au cours du premier trimestre. La reprise économique européenne devrait entraîner une croissance saine sur l'ensemble de la région. Les problèmes spécifiques à certains titres en Australie ont eu une incidence plus importante sur les résultats du premier trimestre qu'ils n'en auront sur l'ensemble de l'année et nous sommes également optimistes quant aux résultats des pays émergents et de l'Asie. Nous sommes convaincus que les investisseurs célébreront un nouveau record pour les dividendes mondiaux en 2018. "

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com