Rachat de Twitter par Elon Musk : des ONG s'inquiètent !

Rachat de Twitter par Elon Musk : des ONG s'inquiètent !

"Le rachat de Twitter par Elon Musk va rendre encore plus toxique notre écosystème de l'information et constituer une menace directe pour la sécurité publique", estiment 26 ONG qui interpellent les marques...

Rachat de Twitter par Elon Musk : des ONG s'inquiètent !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La nouvelle est tombée la semaine dernière : Elon Musk s'est offert Twitter pour 44 milliards de dollars, alors que le milliardaire américain souhaite en modifier les règles, en y laissant "plus de liberté d'expression"... Si le rachat est loin d'être finalisé, 26 ONG ont d'ores et déjà lancé un appel aux annonceurs à boycotter la plateforme si la modération des contenus devenait complaisante envers le harcèlement et les discours de haine.

"Le rachat de Twitter par Elon Musk va rendre encore plus toxique notre écosystème de l'information et constituer une menace directe pour la sécurité publique, en particulier parmi ceux qui sont déjà les plus vulnérables et marginalisés", estime la coalition, emmenée par Media Matters for America, Accountable Tech et UltraViolet, dans une lettre ouverte.

Si la plateforme de microblogging, fondée en 2006 par Jack Dorsey entre autres, n'est "pas un modèle de réseau social sain", elle a pris des mesures ces dernières années "pour atténuer les risques systémiques, augmentant ainsi la pression sur des entreprises comme Facebook et YouTube à faire de même", admettent les ONG. Or, le patron de Tesla et SpaceX a l'intention "de passer outre ces mesures de protection".

Risque d'être associé "à une plateforme qui amplifie la haine"

Selon les organisations, Elon Musk va "fournir un mégaphone aux extrémistes qui pratiquent la désinformation, la haine et le harcèlement". "Sous couvert de 'liberté d'expression', sa vision réduira au silence et mettra en danger les communautés marginalisées et déchirera le tissu fragile de la démocratie", ajoutent-elles.

S'adressant aux annonceurs sur Twitter, la coalition prévient les marques qu'elles risquent d'être associées "à une plateforme qui amplifie la haine, l'extrémisme, la désinformation sur la santé et les théories du complot".

"Sous la direction de Musk, Twitter risque de devenir une fosse de désinformation, avec votre marque attachée, polluant notre écosystème d'information à une époque où la confiance dans les institutions et les médias d'information est déjà au plus bas", alerte-t-elle encore... Sans mentionner Donald Trump, évincé du réseau social en janvier 2021, elle demande également à ce que les personnes expulsées de Twitter n'y reviennent pas...

Relancer sa croissance et devenir une plateforme dédiée à la liberté d'expression

Pour rappel, après avoir acquis une participation de 9,1% dans Twitter, le patron de Tesla et SpaceX avait annoncé le 14 avril son projet d'acquérir 100% des titres, en expliquant que le réseau social serait ensuite retiré de la Bourse pour pouvoir relancer sa croissance et devenir une plateforme dédiée à la liberté d'expression.

Après de longues discussions, le patron de Tesla et SpaceX a conclu la semaine dernière un accord pour racheter la plateforme pour près de 44 milliards de dollars, soit un prix de 54,2 dollars par action.

Le conseil d'administration de Twitter avait initialement adopté une "pilule empoisonnée" destinée à repousser l'offre non sollicitée d'Elon Musk, mais il a été mis sous pression par certains de ses actionnaires et par la présentation d'un plan de financement jugé crédible, à base de prêts bancaires et de ventes d'actions, probablement Tesla, par Elon Musk.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !