Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Qui sont les allocataires du chômage en France ?

Qui sont les allocataires du chômage en France ?

Une étude de l'Unédic révèle qu'un peu plus de 40% des demandeurs d'emploi sont indemnisés. Ils touchent en moyenne 910 euros net par mois.

Qui sont les allocataires du chômage en France ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les négociations sont toujours en cours, sur la réforme très controversée de l'assurance chômage... L'Unédic en profite pour publier une étude consacrée à tous les demandeurs d'emploi pris en charge par l'Assurance chômage et percevant une allocation (ARE, AREF ou ASP).

Au 30 juin 2019, 2,6 millions de demandeurs d'emploi étaient indemnisés. Les femmes représentent un peu plus de la moitié des allocataires (52%). Comme pour l'ensemble des demandeurs d'emploi, leur part est en augmentation depuis plusieurs années - elle était de 48% en 2014.

Côté âge, 31% des allocataires ont moins de 30 ans, 23% ont 50 ans ou plus. La part des jeunes est en légère baisse (32% en 2014, 33% en 2013) et la part des seniors en légère hausse (22% en 2014, 21% en 2013). Les jeunes sont plus souvent embauchés en CDD. Les seniors sont moins souvent au chômage mais sont indemnisés plus longtemps...

Quel diplôme ?

La moitié des allocataires est titulaire du baccalauréat et comme dans la population active, et les bacheliers sont en constante augmentation. L'étude montre que 20% des allocataires indemnisés n'ont aucune formation scolaire.

Plus de la moitié (55%) des allocataires sont indemnisés à la suite d'une rupture de contrat : un licenciement (32%), une rupture d'un commun accord (20%) ou une démission (3%). La part des ruptures d'un commun accord de CDI (ruptures conventionnelles) continue d'augmenter (elle passe de 15% en 2014 à 18% en 2019) tandis que la part des licenciements économiques baisse (12% en 2014 et 7% en 2019).

Par ailleurs, 45% des allocataires sont indemnisés à la suite d'un contrat à durée limitée arrivé à son terme (CDD ou intérim). Ce chiffre est stable depuis 2014...

Quel parcours ?

Les trajectoires professionnelles qui précèdent l'ouverture de droit des allocataires indemnisés peuvent être regroupées en 6 catégories. Plus de 6 sur 10 (64%) d'entre elles sont composées d'un contrat ayant duré un an ou plus, et éventuellement d'autres contrats plus courts : un CDI à temps complet (38%), un CDI à temps partiel (14%) ou un CDD (12%).

Les autres trajectoires professionnelles concernent 36% des allocataires et montrent un parcours composé de contrats plus courts. Ainsi, 14% des allocataires ont exercé un contrat d'une durée de quatre mois à un an, et éventuellement d'autres contrats plus courts.

L'Unédic indique que 9% des allocataires ont effectué plusieurs contrats de quelques semaines et 7% des dizaines de contrats de quelques jours. En moyenne, ils perçoivent 910 euros net d'indemnisation par mois...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !