Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Qui est le meilleur opposant de droite à François Hollande ?

Qui est le meilleur opposant de droite à François Hollande ?

Copé paie cash l'affaire Bygmalion...

Qui est le meilleur opposant de droite à François Hollande ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Nouveau sondage de popularité politique... Cette fois, il s'agissait pour BVA de déterminer qui serait le meilleur opposant de l'UMP à François Hollande pour la prochaine élection présidentielle... En pleine affaire Bygmalion, le sondage pose implicitement, la question : qui est légitime pour prendre la tête de l'UMP après l'éviction de Copé ? Qui pourra être le rassembleur et incarner les différents clivages des ténors du parti à un moment où les Français ne veulent ni de Hollande ni de Sarkozy pour Président en 2017 ?

Juppé apprécié des Français

Lors de cette enquête réalisée pour i-Télé et Le Parisien-Aujourd'hui en France, les 27 et 28 mai, sur un échantillon de 1.091 personnes représentatives de la population française de 18 ans et plus, Alain Juppé serait le meilleur opposant du parti à François Hollande. Avec 39% des Français se prononçant en sa faveur, le maire de Bordeaux devance Nicolas Sarkozy crédité de 23% d'avis favorables. En revanche, l'ancien Premier ministre, François Fillon, ne réunit qu'un consensus de 12% des choix. Après sa très facile reconduction à la mairie de Bordeaux, le cofondateur de l'UMP "semble s'installer en rival de Sarkozy pour incarner l'opposition, alors même que l'ancien président de la République est confronté à un climat affairiste défavorable", estime Erwan Lestrohan, directeur d'études chez BVA Opinion.

Sarkozy plébiscité par sa famille politique

A droite au sein de la famille UMP, Nicolas Sarkozy apparaît néanmoins comme le meilleur candidat d'opposition à François Hollande. Sur ce plan, il devance franchement Alain Juppé, réunissant sur son nom un consensus 44% des avis, contre 37% de plébiscite pour son ancien Ministre des Affaires étrangères. Les autres ténors de l'opposition peinent à trouver quelque visibilité auprès des sympathisants de l'UMP. Fillon ne rassemble qu'un consensus de 7% des avis sur sa personne. Les sympathisants retiennent aussi par ordre de préférence François Baroin (3%), Bruno Le Maire et Xavier Bertrand (2%), Laurent Wauquiez et Jean-Pierre Raffarin (1%). De même, Jean-François Copé ne réunit que 1% d'avis en sa faveur, payant cash l'affaire Bygmalion qui a précipité sa chute. Le bilan de Jean-François Copé est d'ailleurs jugé "mauvais" par 85% de l'ensemble des sondés ; à l'UMP il trouve grâce auprès de seulement 34% des personnes interrogées.

A l'UMP, chacun pousse ses pions en ces préliminaires à la succession de Jean-François Copé... Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin et François Fillon ont fait savoir ce samedi que la solution politique d'une direction collégiale du parti devra "être validée par un vote formel" des adhérents avant le 15 juin. D'ici là, une seule consigne : pas de décision !

©2014-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !