»
»
»
Consultation

Quel bilan, 18 mois après la réforme du stationnement payant ?

Quel bilan, 18 mois après la réforme du stationnement payant ?

Les tarifs n'ont pas augmenté et le nombre de PV, désormais appelés forfaits post-stationnement, a diminué.

Quel bilan, 18 mois après la réforme du stationnement payant ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Un an et demi après l'entrée en vigueur de la réforme du stationnement payant qui transfère aux collectivités locales la compétence de fixer les tarifs, le groupement des autorités responsables de transport (GART) publie une première évaluation de la mesure.

Un tarif qui varie du simple au double en fonction des endroits

Et le premier constat montre que le tarif global n'a pas augmenté. D'après cette enquête, les automobilistes paient aujourd'hui en moyenne 1,35 euro pour leur première heure de stationnement, alors qu'en en 2015, elle était évaluée à 1,33 euro. Un prix qui varie en fonction de la taille puisque dans les villes de moins de 50.000 habitants, le tarif est de 1,11 euro en moyenne, tandis qu'il passe à 2,09 euros pour celles de plus de 200.000.

Les procès-verbaux (PV) avaient également été remplacés en 2018 par les forfaits post-stationnement (FPS). Le même principe en réalité, et ceux-ci n'ont pas non-plus augmenté avec la réforme. En moyenne, 10,9 PFS ont été émis annuellement sur chaque place de stationnement, contre 12,5 PV en 2015.

Le paiement via une application

Il faut dire que tout est mis en oeuvre pour faciliter l'accès au paiement par les automobilistes. Plus besoin désormais d'avoir de la monnaie sur soi ou même de devoir se déplacer jusqu'à un horodateur. Dans l'Hexagone, 63% des villes proposent un règlement via une application mobile.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com