»
»
»
Consultation

Quel avenir pour la zone franc ?

Quel avenir pour la zone franc ?

Dans un contexte économique marqué par une reprise de la croissance à l'échelle du continent africain...

Quel avenir pour la zone franc ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales de la Zone franc se sont réunis hier lundi à Paris, sous la présidence de M. Bruno Le maire, ministre de l'Economie et des Finances de la République française.

Dans un contexte économique marqué par une reprise de la croissance à l'échelle du continent africain, les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales ont rappelé leur souhait d'oeuvrer pour le développement de la Zone franc et de mettre en oeuvre des politiques économiques soutenables axées autour du renforcement de la mobilisation des ressources domestiques et de la diversification, afin de limiter les risques de dépendance économique et financière extérieure. Ils ont réitéré leur volonté de continuer à faire de la Zone franc un espace de coordination active des politiques publiques, en lien avec les principaux bailleurs et institutions...

Un tel espace, qui revêt une dimension unique en Afrique, reste un facteur de stabilité et de développement...

Les participants à la réunion ont relevé une légère amélioration de la convergence nominale, qui reste cependant en-deçà des résultats escomptés... Ils ont en particulier noté les risques découlant d'un ré-endettement rapide et d'importants déficits publics, qui sont susceptibles de remettre en cause les équilibres internes et externes des Etats concernés, et rappelé l'importance d'améliorer rapidement et fortement la mobilisation des ressources intérieures.

Bon fonctionnement

Pour garantir le bon fonctionnement des unions monétaires et préserver la soutenabilité des trajectoires de développement, les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales se sont accordés sur la nécessité d'une approche coordonnée.

Dans ce contexte, les participants ont souligné la nécessité de poursuivre la mise en oeuvre des mesures permettant de renforcer cette intégration régionale, facteur de résilience et de solidarité des Etats de la Zone franc face aux chocs exogènes négatifs dans un environnement économique international particulièrement incertain actuellement.
A ce titre, les participants réitèrent l'importance de continuer à mettre en oeuvre le suivi régulier des recommandations adoptées lors des réunions des ministres de la Zone franc...

Soutiens financiers

Les participants ont noté qu'une grande majorité de pays de la zone continue à mettre en oeuvre un programme avec le FMI et bénéficie de soutiens financiers notamment de la Banque mondiale, de la Banque africaine de développement, de l'Union européenne et de la France.

Les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales ont cependant insisté sur la nécessité de mettre en oeuvre de façon concrète les plans de réformes structurelles agréés dans le cadre de ces programmes afin d'améliorer la situation macroéconomique et retrouver le chemin d'une croissance inclusive et soutenable...

Plan d'action

Dans le prolongement de la réunion des ministres de la Zone franc d'avril 2018 à Brazzaville, les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales ont poursuivi leurs échanges sur les enjeux de la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT). Ils remercient l'ensemble des acteurs dont le GIABA, le GABAC, le CLAB et la Banque Mondiale pour la co-production d'un rapport... Ils se sont accordés sur un plan d'action précis et un calendrier tirés de ce rapport et invitent les autorités nationales et régionales compétentes à le mettre en oeuvre dans les délais suggérés par ce plan.

Un point sur l'avancée de la mise en oeuvre de ces mesures, comme sur d'autres mesures discutées lors des RMZF précédentes (notamment en matière de mobilisation des ressources domestiques), sera fait lors de chacune des réunions ultérieures.

Lors du déjeuner, les administrateurs représentant la France et les pays d'Afrique francophone à la Banque mondiale et au FMI ont évoqué la tenue prochaine des assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale, qui se tiendront à Bali du 12 au 14 octobre 2018...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com