»
»
»
Consultation

PSA tente de préserver sa filiale de financement...

PSA tente de préserver sa filiale de financement...

PSA Finance doit faire face aux mêmes difficultés que celles du constructeur automobile

PSA tente de préserver sa filiale de financement...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — PSA serait en train d'explorer "toutes les options" concernant sa filiale de financement Banque PSA Finance, mais aucune décision n'avait encore été prise, d'après l'agence Bloomberg qui cite un porte-parole du groupe. Cette réaction intervient après un article du 'Figaro', qui affirmait ce matin que l'Etat et les banques étaient au chevet de la filiale bancaire de PSA, pour des négociations qui pourraient déboucher dans les prochains jours sur la poursuite du financement des banques, tandis que l'État apporterait sa garantie.

Echéances repoussées
Le quotidien précise l'articulation du projet : les banques créancières de BPF accepteraient de repousser les échéances de remboursement de la société sur l'équivalent de 4 milliards d'euros de dettes. Ensuite, elles devraient s'engager à apporter de nouveaux crédits à BPF (le montant de 1,5 milliard d'euros est évoqué). Enfin, l'État devrait apporter sa garantie aux nouveaux emprunts de BPF, pour un montant de l'ordre de 4 milliards d'euros.

Difficultés liées à celle de la maison mère
Les difficultés de BPF sont liées à celles de sa maison mère PSA Peugeot Citroën, l'établissement bancaire subissant les mêmes dégradations de notation de la part des agences de notation. Ainsi, Moody's vient d'abaisser la note de PSA à Ba3, en catégorie "spéculative" ce qui risque d'entraîner également un déclassement de BPF hors de la catégorie "investissement", rendant très difficile son refinancement, dont les taux d'intérêts flamberaient.

Vaste plan de réduction de coûts
Pour le groupe PSA, engagé dans un vaste plan de réduction de coûts, il est vital de sécuriser l'avenir de BPF, qui contribue significativement aux résultats du groupe automobile (532 millions d'euros de bénéfices opérationnels en 2011 et 271 millions d'euros au premier semestre 2012). BPF finance les concessionnaires des réseaux Peugeot et Citroën, ainsi que leurs clients acheteurs d'automobiles à crédit. Ces derniers pourraient renâcler à acheter les voitures du groupe si les taux de ces crédits augmentaient...

©2012-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com