»
»
»
Consultation

Prix des carburants : un mois de septembre onéreux pour les automobilistes

Prix des carburants : un mois de septembre onéreux pour les automobilistes

Les prix des carburants enregistrent une nouvelle hausse à cause notamment de la remontée des cours du baril de pétrole. Une tendance qui devrait durer...

Prix des carburants : un mois de septembre onéreux pour les automobilistes
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Dans les stations-services, la hausse des cours pétroliers se fait sentir... La semaine dernière, les prix des carburants ont évolué en ordre dispersé : Le gazole, le carburant le plus vendu en France, accuse la plus forte hausse, soit +0,6 centime par litre. Il passe en moyenne à 1,458 Euro le litre selon les chiffres officiels publiés par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Le super E10 est passé à 1,525 Euro, +0,1 centime. En revanche, le SP95 baisse de 0,3 centime à 1,544 Euro et le SP98 demeure stable à 1,614 Euro en moyenne.

Un plein coûte désormais entre 10 et 12 euros de plus pour une citadine équipée d'un réservoir de 50 litres. En un an, les prix du litre de sans plomb et de diesel ont ainsi augmenté de 20 à 25 centimes...

L'Iran réduit ses exportations...

Principale cause de cette inflation, la hausse des prix du baril de pétrole. Ce mardi, le Brent est passé au-dessus des 79$ à Londres, un seuil proche des records du mois de mai dernier, au cours duquel le baril se négociait au-dessus des 80$. Les tensions au Venezuela mais surtout en Iran nourrissent les inquiétudes...

Les sanctions américaines à l'égard de Téhéran doivent désormais entrer en vigueur en novembre. Le pays est le 3e plus gros producteur de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole).

Taxes gouvernementales

Mais ces tensions géopolitiques ne sont pas les seules à avoir une influence sur le marché. Les prix sont aussi impactés par la faiblesse de l'euro et par les taxes gouvernementales... Depuis le 1er janvier, elles ont progressé de 10% pour le diesel, soit une augmentation de 7,6 centimes par litre et de 3,9 centimes par litre pour l'essence. Une hausse qui marque la volonté de l'exécutif d'aligner le prix du gazole sur celui de l'essence pour des raisons écologiques...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com