Prêt-à-porter : ASOS annonce la démission de son DG et avertit sur ses résultats

Prêt-à-porter : ASOS annonce la démission de son DG et avertit sur ses résultats

A la Bourse de Londres, l'action ASOS chutait de 10% dans la matinée après avoir perdu jusqu'à plus de 17% plus tôt en séance.

Prêt-à-porter : ASOS annonce la démission de son DG et avertit sur ses résultats
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le groupe britannique de prêt-à-porter en ligne ASOS a annoncé lundi la démission de son directeur général, Nick Beighton, tout en signalant que son bénéfice pourrait être réduit de plus de 40% en 2022 en raison de la hausse des coûts logistiques et des perturbations de la chaîne d'approvisionnement. A la Bourse de Londres, l'action ASOS chutait de 10% dans la matinée de ce lundi après avoir perdu jusqu'à plus de 17% plus tôt en séance...

La démission de Nick Beighton, qui travaillait pour ASOS depuis 12 ans, prend effet immédiatement, a précisé le groupe qui souhaite trouver un nouveau dirigeant pour mener à bien la stratégie de développement à l'international...

Sur la chaîne d'approvisionnement

"Si nos performances au cours des 12 prochains mois sont susceptibles d'être limitées par la volatilité de la demande et les pressions exercées sur la chaîne d'approvisionnement et les coûts à l'échelle mondiale, nous sommes confiants dans notre capacité à saisir les opportunités considérables qui se présentent", a déclaré Mat Dunn, directeur des opérations et des finances, qui dirigera l'entreprise dans l'attente de la nomination d'un nouveau DG.

Pour l'exercice 2020-2021 clos en août, la société a fait état d'un bénéfice ajusté avant impôts en hausse de 36% sur un an à 193,6 millions de livres (228,3 millions d'euros), à la faveur d'une demande "exceptionnelle" au Royaume-Uni.

Délais de livraison

Mais ASOS a indiqué que les pressions sur la chaîne d'approvisionnement allaient se poursuivre au cours du premier semestre de son exercice 2021-2022, ce qui entraînera des délais de livraisons plus longs et un approvisionnement limité des marques partenaires.

Il a aussi averti face à la hausse constatée sur les coûts de fret, des droits de douane liés au Brexit ou encore de la main d'oeuvre. La nouvelle prévision de bénéfice ajusté pour 2021-2022, comprise entre 110 millions et 140 millions de livres, est inférieure de 35% à celle du consensus à 193 millions, observent les analystes de Jefferies.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !