»
»
»
Consultation

Première mondiale : inauguration d'une route solaire en Normandie

Première mondiale : inauguration d'une route solaire en Normandie

Les 2.000 automobilistes qui empruntent en moyenne chaque jour la RD5 pour sortir de la commune de Tourouvre rouleront pendant un kilomètre sur des panneaux solaires collés sur la chaussée...

Première mondiale : inauguration d'une route solaire en Normandie
Crédit photo © Valérie Bennett-Wattway

(Boursier.com) — La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a inauguré jeudi la première route solaire au monde près de Tourouvre dans l'Orne... Les 2.000 automobilistes qui empruntent en moyenne chaque jour la RD5 pour sortir de la commune rouleront pendant un kilomètre sur des panneaux solaires collés sur la chaussée, soit 2.800 m(2) de dalles...

"Le procédé consiste à poser et coller directement des dalles photovoltaïques sur les routes, sans travaux de génie civil. Adaptables aux routes du monde entier, les dalles photovoltaïques sont capables de supporter la circulation de tout type de véhicule, y compris les poids lourds", explique la direction de Wattway, le projet porté par Colas, filiale du groupe Bouygues et leader mondial de la construction de routes, en partenariat avec l'Institut national de l'énergie solaire.

Une première mondiale

"C'est une première mondiale, c'est un prototype, d'ailleurs beaucoup de pays commencent à s'y intéresser puisque l'entreprise était présente à la Cop22, et je voyais les Africains, les Chinois", a déclaré Ségolène Royal sur France Inter. "Il y a à la fois des routes à faire et de l'énergie et ça prouve que la France peut être à l'avant garde".

Ce revêtement photovoltaïque sera installé sur une section d'une route nationale en Bretagne, sur des places de parkings sur une aire de repos dans le Morbihan ainsi que dans le port de Marseille.

6.000 emplois

"Je suis sûre qu'un jour on pourra rouler sur une routes solaire avec des voitures électriques qui se rechargeront en roulant sur la route solaire", a encore déclaré Ségolène Royal.

"Depuis le 1er janvier 2015 et la Cop21, la France a investi un milliard d'euros dans le photovoltaïque, représentant 6.000 emplois. Donc cette route solaire fait partie d'une nouvelle génération (...) à partir de brevets français, avec des plaques construites en France. La route a été choisie car elle est à côté de l'usine de 70 personnes qui fabriquent ces panneaux solaires", a expliqué la ministre, évoquant un "gap technologique".

©2016-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com