»
»
»
Consultation

Pourquoi Marine Le Pen s'oppose aux privatisations

Pourquoi Marine Le Pen s'oppose aux privatisations

SNCF, ADP, Française des Jeux, Alstom, Engie, grande distribution, Marine Le Pen a violemment taclé la politique économique du gouvernement, pointant en particulier les choix d'Emmanuel Macron...

Pourquoi Marine Le Pen s'oppose aux privatisations
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Marine Le Pen était l'invitée du Grand Rendez-vous d'Europe 1- Les Echos- CNews... Outre les sujets d'immigrations au coeur de l'actualité, la Présidente du Rassemblement national et députée du Pas-de-Calais a commenté l'actualité économique, évoquant tour à tour la SNCF, Alstom, Engie, La Française des Jeux...

GE doit payer ses manquements envers Alstom

Revenant sur le non respect des engagements de General Electric quant aux 1.000 emplois liés à la reprise d'Alstom, Marine Le Pen demande à ce que les pénalités de 50.000 euros par emploi non créé soient appliquées... "Cela me paraît évident", s'insurge-t-elle pointant : "Emmanuel Macron est évidemment responsable de cela. C'est lui qui était à la manoeuvre".

Les petits mensonges de la grande distribution

Elargissant le cas GE/Alstom, Marine Le Pen lâche : "Des cas comme cela, il y en a tous les jours !" Marine Le Pen pointe en particulier la grande distribution qui "se fait délivrer des permis de construire" au son de promesses d'emplois jamais tenues, "alors que l'on sait que cela va créer la mort des commerces de proximité dans les petites villes".

Lors de ce rendez-vous de presse, Marine Le Pen a par ailleurs estimé concernant la SNCF : "Cette loi va passer et, la privatisation de la SNCF suivra" le projet de réforme mené par le gouvernement. Plus globalement, Mme Le Pen dénonce en bloc le principe de privatisation des intérêts de l'Etat...

Privatiser ADP est "une folie"

Concernant la cession des parts de l'Etat dans La Française des Jeux, Engie et Groupe ADP, Marine Le Pen est "radicalement contre"... En particulier pour Aéroports de Paris, il s'agit "d'une idée grave", car "Aéroports de Paris est notre première frontière. Nous allons donc privatiser notre frontière", s'insurge Marine Le Pen. "Il n'y a pas un grand pays qui a eu la folie de s'engager dans ce type de démarche (...) Aéroports de Paris c'est là où transitent le plus grand nombre d'étrangers qui arrivent dans notre pays!".

"Engie est une entreprise stratégique et pourtant"...

Concernant la cession des parts de l'Etat dans Engie, Marine Le Pen y est tout aussi opposée, rappelant les engagements de "protection des entreprises stratégiques". "Il me semble qu'Engie est une entreprise stratégique et pourtant, ils envisagent de vendre".

"Pourquoi continuons-nous à vendre des entreprises rentables ?"

Concernant la Française des Jeux, Marine Le Pen rappelle qu'il s'agit "d'un monopole d'Etat depuis à peu près 500 ans". Mme Le Pen ne comprend pas cette cession d'entreprise qui "en plus est rentable". "Pourquoi continuons-nous à vendre des entreprises rentables ?", s'interroge-t-elle avant de conclure : "On va faire comme la privatisation des autoroutes qui livrent 1,6 milliard d'euros de dividendes, et augmentent de 20% le prix des péages dans les 10 dernières années. Voilà à quoi mène la privatisation ! J'y suis opposée pour une raison pragmatique : je défends les Français auxquels j'ai le sentiment qu'on ne pense pas beaucoup ! On pense plutôt gros sous. On pense avec le cerveau du banquier ; pas tellement avec le cerveau du Président de la République !"

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com