»
»
»
Consultation

Pourquoi l'Elysée va vendre des produits dérivés...

Pourquoi l'Elysée va vendre des produits dérivés...

La présidence la République a déposé la marque "Elysée" et prévoit de développer des produits dérivés. On pourra peut-être bientôt acheter des T-shirts et des mugs estampillés "Elysée". Objectif affiché: financer la coûteuse rénovation du "Château"..

Pourquoi l'Elysée va vendre des produits dérivés...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le saviez-vous ? La marque "Présidence française" avait été déposée sous Nicolas Sarkozy en mars 2010... Aujourd'hui, c'est Emmanuel Macron qui vient de faire déposer la marque "Elysée-Présidence de la République", une griffe que la présidence compte exploiter en commercialisant de nombreux produits dérivés.

L'information révélée par 'La Lettre A' et 'Le Canard Enchaîné', a été confirmée mardi soir par la présidence de la République.

Une "stratégie marketing avec des produits adaptés"

L'objectif affiché est de financer la rénovation du palais de l'Elysée, qui exige un investissement de 100 millions d'euros sur 7 ans... L'Elysée est donc à la recherche d'un partenaire pour commercialiser sa marque et a lancé un appel d'offres le dimanche 3 juin.

La présidence souhaite nouer un partenariat exclusif pour "réfléchir à une stratégie marketing avec des produits adaptés, une distribution élargie et la recherche d'une plus grande visibilité", précise l'appel d'offres, que 'La Lettre A' a pu consulter.

Nouvelles ressources

"Nous explorons des possibilités nouvelles de ressources, qui seront intégralement consacrées à la rénovation des locaux", a précisé l'Elysée.

De fait, les visiteurs du "Château" lors des Journées du Patrimoine, pouvaient déjà acheter des crayons, des mugs, des cartes postales ou des briquets siglés "Elysée", mais la présidence souhaite désormais développer ces ventes à plus grande échelle. Les canaux de distribution des futurs produits dérivés restent pour l'instant un mystère, bien que la création d''une boutique en ligne fasse partie des options envisagées...

La Cour des Comptes s'inquiète du retard des travaux de rénovation de l'Elysée

Classé au patrimoine historique de la France, le palais de l'Elysée est vétuste et nécessite des travaux dont le prix est budgété à 100 millions d'euros sur sept ans. Dans son dernier rapport annuel sur les comptes et la gestion de l'Elysée, publié en mai 2017, la Cour des Comptes s'était inquiétée du report de certaines dépenses de rénovation par François Hollande.

La Cour avait noté que "la finalisation du schéma immobilier, dont le coût global atteindrait au minimum 100 millions d'euros sur sept ans, ainsi que l'engagement de travaux urgents, constituent des défis à relever rapidement". Les magistrats prévenaient ainsi qu'un "report des opérations de conservation du patrimoine risquerait d'accroître les coûts nécessaires à la restauration" du palais...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com