Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Pour Ségolène Royal, il convient de "restructurer" Bercy

Pour Ségolène Royal, il convient de "restructurer" Bercy

La présidente de la région Poitou-Charentes dénonce la "zizanie entre ministres"...

Pour Ségolène Royal, il convient de 'restructurer' Bercy
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Faut -il modifier l'architecture du gouvernement, pour donner un nouveau souffle au tandem Hollande-Ayrault, en chute libre dans les sondages ? "Ce qui n'est plus supportable, notamment pour tous ceux qui se battent pour créer des activités, des emplois, les PME, les acteurs économiques (...), les élus locaux, ce sont les zizanies entre ministres. Il faut y mettre fin et sans doute - ce n'est pas un secret, le président de la République lui-même l'a laissé entendre - restructurer ce qu'on appelle Bercy", a estimé Ségolène Royal sur France Inter.

Ministère-clef

"Le ministère des Finances c'est quand même le ministère-clef vers lequel tous les regards sont tournés pour savoir quelles sont les orientations, les leviers d'action, la façon dont l'économie va repartir, la façon dont la croissance va se re-déclencher", a estimé la présidente socialise de la région Poitou-Charentes.

"Aller plus vite et plus fort"

Mais Ségolène Royal ne pense pas pour autant avoir une place à prendre au gouvernement, en cas de remaniement... "Ce n'est pas d'actualité. Comme dit Roosevelt : faire ce que l'on a faire, là où l'on est, avec les moyens que l'on a... Et quoi qu'il en soit, je serai candidate à ma succession à la tête du conseil régional de Poitou-Charentes aux prochaines élections régionales", explique-t-elle dans un autre entretien accordé au 'Monde'.

Plus vite, plus fort !

Ségolène Royal estime par ailleurs qu'il "faut aller plus vite et plus fort sur la fraude fiscale, parce qu'avant de mettre des impôts sur le dos des Français il faut rentrer l'argent qui provient de la fraude fiscale. C'est combien, 40, 50 milliards d'euros ?", s'est interrogée la socialiste, qui prône par ailleurs d'aller plus loin sur la fraude bancaire, sur France Inter...

©2013-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !