»
»
»
Consultation

Pour François Hollande, "chaque manquement est une faute"

Pour François Hollande, "chaque manquement est une faute"

A Tulle, le Président appelle à servir la République de "manière exemplaire"...

Pour François Hollande, 'chaque manquement est une faute'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Temps frais en matinée à Tulle... Accueil glacial pour le Président Hollande, dans son fief de Corrèze. Alors que le cote d'amour présidentielle a singulièrement chuté en moins d'un an d'exercice du pouvoir, François Hollande a effectué une visite éclair à Tulle, à l'occasion d'une remise de décorations à d'anciens résistants et à des patrons corréziens.

Lourde ambiance en matinée
Initialement pour sa 6ème visite corrézienne depuis son accession à la présidence, François Hollande devait aborder la thématique de l'emploi, mais en plein scandale Cahuzac, le Président a préféré éviter le contact en matinée. Après les anti-gaz de schiste venus recevoir le Chef de l'Etat à l'aéroport, quelques opposants au 'mariage pour tous' lui avaient réservé le "meilleur accueil" devant la Préfecture. Aussi François Hollande est entré par une porte dérobée, fuyant soigneusement les foules et dérogeant même à sa traditionnelle visite sur le marché de Tulle !

Moraliser les politiques ?
L'ambiance matinale était donc bien éloignée de la liesse des premières heures post-élection présidentielle sur le parvis de la cathédrale... Après un déjeuner en Préfecture avec des élus locaux, le Chef de l'Etat s'est finalement offert, contre toute attente, une petite promenade digestive au centre de Tulle, une ballade contrastant singulièrement avec les tensions de la matinée. Le week-end présidentiel n'en sera pas moins studieux... Avec ses collaborateurs, François Hollande devrait préparer un nouveau cadre réglementaire et moral applicable aux gouvernants. Il serait présenté en début de semaine prochaine alors qu'Harlem Désir, Premier secrétaire du PS, suggère pour recouvrer la confiance de l'électorat, un référendum sur les réformes de moralisation de la politique.

"Chaque manquement est une faute"
Alors que le scandale Cahuzac empoisonne le quotidien présidentiel, lors de ce voyage éclair, François Hollande a fait allusion à cette affaire, soulignant la nécessaire exemplarité des politiques au Gouvernement et des responsables d'Etat. Chacune et chacun doit servir, à sa place, la République, d'une manière exemplaire avec le souci de faire le mieux possible et de donner aux autres le meilleur de soi-même, a déclaré le Président. Le Chef de l'Etat a ajouté : Dans un moment où il doit y avoir des valeurs qui doivent être portées, une exigence morale pour tous ceux qui ont des responsabilités à quelque niveau que ce soit, une cérémonie comme celle-là a du sens. Chaque manquement est une faute, mais en même temps chaque talent, qualité, mis au service de la société, justifient une récompense et un honneur.

©2013-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com