Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Pour Donald Trump, le coronavirus est sorti d'un laboratoire chinois

Pour Donald Trump, le coronavirus est sorti d'un laboratoire chinois

Le président américain se dit persuadé de la culpabilité de la Chine mais ajoute ne pas pouvoir en parler... De quoi relancer la guerre avec Pékin pour de bon ?

Pour Donald Trump, le coronavirus est sorti d'un laboratoire chinois
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — De quoi raviver pour de bon les tensions avec la Chine, après des mois de guerre commerciale ? Donald Trump a une nouvelle fois mis de l'huile sur le feu jeudi lors de sa conférence de presse quotidienne, régulièrement ponctuée de coups d'éclats. Après avoir vanté les mérites de la javel et des UV pour lutter contre le coronavirus la semaine dernière, le président américain a cette fois déclaré être convaincu que le nouveau coronavirus était sorti d'un laboratoire chinois.

Le président américain a même affirmé détenir des preuves lui ayant conféré un "haut degré de certitude" que le coronavirus émanait de l'institut de virologie de la ville chinoise de Wuhan. "Oui, c'est le cas", a-t-il affirmé... Mais il n'a fourni aucune preuve ni aucun détail à son auditoire : "Je ne peux pas vous en parler. Je ne suis pas autorisé à vous en parler", a éludé Donald Trump.

Wuhan dément...

Le laboratoire de Wuhan dément être à l'origine du nouveau virus, et l'entourage de la présidence tente de freiner cette nouvelle attaque, en minimisant cette hypothèse. Pour la plupart, les experts estiment que le Covid-19 est apparu sur un marché de Wuhan vendant des animaux et a été transmis de l'animal à l'homme.

Donald Trump est très fragilisé par la crise sanitaire, qui a désormais fait plus de 60.000 morts aux Etats-Unis. L'économie américaine a subi au premier trimestre sa contraction la plus brutale depuis la grande crise financière à cause des mesures de confinement mises en oeuvre dans la quasi-totalité du pays pour freiner l'épidémie. Selon une première estimation officielle publiée cette semaine, le PIB (produit intérieur brut) a reculé de 4,8% en rythme annualisé, après une croissance de 2,1% sur les trois derniers mois de 2019.

Quelque 30 millions d'Américains sont inscrits au chômage, selon les données publiée jeudi, et toutes ces mauvaises nouvelles menacent fortement les chances de réélection de l'actuel locataire de la Maison blanche.

Insinuations

Washington a déjà insinué à plusieurs reprises que le coronavirus émanait du laboratoire de Wuhan, soutenue par des articles de presse qui ont rapporté que le Covid pourrait avoir été créé artificiellement ou s'être propagé accidentellement hors du laboratoire.

Donald Trump estime que Pékin aurait dû alerter plus tôt et avec transparence la communauté internationale sur le danger sanitaire. Jeudi, le président américain a déclaré qu'il était possible que la Chine ait été incapable de stopper le coronavirus ou qu'elle l'ait laissé se propager. Il ne pousse pas ses menaces au point de dire s'il tient son homologue chinois Xi Jinping responsable de ce qu'il dit ressentir comme de la désinformation de la part de la Chine sur l'émergence du virus.

Des conséquences ?

Donald Trump a ajouté que Pékin "semblait au moins essayer d'être un peu transparent" avec les Etats-Unis. "Mais nous allons savoir. Vous allez savoir dans un avenir assez proche. Une chose terrible s'est produite - peut-être qu'ils ont fait une erreur (...) Ou est-ce que quelqu'un a fait quelque chose volontairement ?"

Le chef de la Maison blanche a indiqué mercredi dans un entretien à l'agence de presse Reuters qu'il étudiait différentes options pour que la Chine subisse les conséquences de ses actions concernant le virus : "Je peux faire beaucoup de choses".

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !