Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Popularité : Valls laisse Hollande loin derrière !...

Popularité : Valls laisse Hollande loin derrière !...

Gouffre de popularité

Popularité : Valls laisse Hollande loin derrière !...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Grand écart !... Déjà, la différence de cote de popularité entre François Hollande et Jean-Marc Ayrault était importante. L'arrivée de Manuel Valls à la tête du gouvernement crée désormais un gouffre entre la popularité du Chef de l'Etat et le locataire de Matignon. Alors que François Hollande chute un peu plus dans les sondages, tombant à seulement 18% de satisfaction, jamais Premier ministre n'a été aussi populaire à sa nomination.

82% de mécontents

Depuis la mise en place de l'outil de mesure en 1958, Manuel Valls est le premier à marquer 40 points de différence avec le Président de la République lors d'une prise de fonction. Manuel Valls enregistre en effet 58% de satisfaction auprès des Français sondés alors François Hollande chute à 82% de mécontentement, le niveau le plus bas jamais enregistré au cours de la Ve République. "François Hollande paie cash la claque des élections municipales avec la perte de 155 villes détenues jusqu'à présent par le PS. Sans surprise, il bat tous les records d'impopularité et s'enfonce davantage vers des profondeurs jamais atteintes par ses prédécesseurs", commente l'Ifop.

Le plus populaire des premiers ministres

Manuel Valls est ainsi le plus populaire des premiers ministres entrés en fonction en milieu de mandat. Le précédent record datait de mars 2008 où, après les municipales, 21 points de satisfaction séparaient Nicolas Sarkozy (37%) de François Fillon (58%). L'actuel Premier ministre devance également en popularité ses prédécesseurs les mieux classés : Lionel Jospin (47% de satisfaits) et Dominique de Villepin (44%). Alors qu'il promet des réformes ainsi qu'une rapidité d'exécution politique et économique, Manuel Valls bénéficie du soutien global de toutes les catégories de sociales, notamment des retraités (61%) et des commerçants et artisans (56%). Le Premier ministre, qui passe pour représenter la branche libérale du parti socialiste, bénéficie du soutien de 60% des sondés du PS et également de 58% des sympathisants de l'UMP.

©2014-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !